.

.

mercredi 23 octobre 2019

Château de Groussay - Montfort l'Amaury (2)

Suite de notre visite du château de Groussay. Après le parc et ses fabriques, voyons maintenant le château.



Personnage marquant de la Café society, Charles (de) Beistegui a eu la chance de naître petit-fils de propriétaires de mines d'argent au Mexique. D'origine basque mais né à Paris, il se revendiquait collectionneur d'art et mondain. Il n'avait de cesse de mettre en scène sa vie, notamment lors de fêtes somptueuses qui ont marqué le siècle.
En 1938, il veut un château, mais pas un monument historique intouchable; il veut un château qu'il pourra modeler selon son goût. Son choix se porte sur Groussay qui n'est alors qu'un gros manoir non classé.


Charles de Beisteguy va créer les deux ailes du château, la colonnade de l'entrée, une salle de bal, une salle de théâtre, un escalier à double volée, une bibliothèque, etc...
Mais le mieux est sans doute de voir par nous-même, suivez-moi !

Dès l'entrée, la vision de cet escalier à double volée impressionne, mais sachez que cet escalier est en béton peint. En effet, Charles de Beisteguy ne s'embarrasse pas de scrupules, seul le résultat compte. C'est ainsi qu'il utilisera volontiers des matériaux modernes ou des artifices de décorateurs de cinéma pourvu que le résultat soit convaincant !




Adjacent à l'entrée, le salon rouge servait d'antichambre.


Une porte dans la porte donne accès à un office à la hauteur sous plafond réduite:


La salle de billard est équipée d'un poêle en faïence de toute beauté:




La petite salle à manger grise:



Dans une des deux ailes courbes créées par Beisteguy, voici la galerie Louis XIII:



Étonnons-nous: la cheminée est en bois ! N'essayez pas d'y faire du feu...
Et regardez au sol ces jolies tomettes... Ce n'en sont pas, ce sont de grandes plaques carrées en béton teinté !


Nous sommes maintenant dans le grand salon hollandais ou salle de bal.


Magnifique mosaïque de marbres multicolores au sol... Non, non, encore du béton teinté, l'illusion est parfaite.
Ne parlons pas de la cheminée... de cinéma !


Les fenêtres en revanche sont entourées de magnifiques carreaux de faïence de Delft... authentiques !


La salle à manger principale est plongée dans une semi-pénombre. Pour compenser sa taille relativement modeste, un grand nombre de miroirs donnent une impression d'espace.





La visite n'est pas terminée, à suivre...

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...