.

.

vendredi 24 juin 2022

Dimanche, vous faites quoi ?

 





Inauguration d'ORLY 1961

"Oui j´irai dimanche à Orly.
Sur l´aéroport, on voit s´envoler
Des avions pour tous les pays.
Pour toute une vie... Y a de quoi rêver.
Un jour, de là-haut, le bloc vingt et un
Ne sera qu'un tout petit point."


Gilbert Bécaud l'a chanté, le général De Gaulle l'a inauguré, l'aéroport d'Orly représentait alors le nec plus ultra des équipements ... Le meilleur du monde disait-on...
Visitons !



La saleté à Paris, c'était mieux avant ?

Paris, une ville sale ?
Mais non voyons...





L'acheminement des eaux à Versailles

L'approvisionnement en eau de Versailles a toujours été un problème: il a fallu des trésors d'ingéniosité pour le résoudre.




1969 : Les Halles, mémoires du ventre de Paris

Mémoires d'un quartier à jamais disparu: les halles. Une formidable galerie de portraits dans ce film de plus d'une heure. Mettez-vous en grand écran et savourez !




mercredi 22 juin 2022

Anciens studios Albatros - Montreuil

 

C'est vers Montreuil que Marc nous emmène cette fois-ci, au 52 rue du sergent Bobillot.


Derrière ces murs se cachent les anciens studios Albatros, et encore plus loin on devine les mânes des premiers studios Pathé.


Vous ne me croyez pas, regardez leur site.




Quelques images du passé:



Merci Marc pour ces images !

52 rue du sergent Bobillot, Montreuil (Seine Saint-Denis).


Et une queue de cochon, une !

 Notre lectrice Sibel a eu la bonne idée de nous envoyer une magnifique queue de cochon découverte dans un immeuble du treizième arrondissement, au 108 rue Nationale.



Notre queue de cochon  est située juste en face de l'escalier menant aux caves, position idéale pour faire levier avec une corde lorsqu'il s'agit de remonter des charges lourdes.



Bravo aux habitants du lieu qui ont préserver l'existence de ce vestige d'un autre temps, et merci à Sibel de nous faire partager ses trouvailles !

108 rue Nationale, Paris XIII°.

 

lundi 20 juin 2022

Premier jeu de la canicule de Juin.

 Claude P, notre envoyé spécial, m'a envoyé cette photo et je n'ai pas trouvé ce qu'elle représentait; serez-vous meilleurs que moi ?


Bonne chance à tous !


Où la coiffure afro cohabite avec des crayons allemands !

 Vous connaissez Marc, son sens de la perfection et du travail bien fait. Et bien sachez qu'il est retourné boulevard de Strasbourg où nous nous étions creusé les méninges sur la proposition d'Alexis (Clic1 et Clic 2). 


J'avoue avoir eu très peur quand j'ai su que Marc allait chez une coiffeuse afro-antillaise; allait-il revenir avec des dreadlocks ?


Certains critiqueront le mélange des genres, mais il faut rendre hommage à cette dame qui a respecté ce décor impressionnant.



Voici le fameux panneau indiquant la date de création de l'entreprise Faber.





Marc à qui rien n'échappe a trouvé l'escalier qui menait au premier étage du magasin.


Dernier mystère... Ne vous dérangez pas je m'en occupe !
Au sol, cette mosaïque et ces trois lettres AWF... Kézako ?
Les initiales du fondateur de l'entreprise, Anton Wilhelm Faber.


Un grand merci à Marc pour ces images !

55 boulevard de Strasbourg, Paris X°.


Musée Delta - Athis-Mons

 C'est notre lecteur Olivier du Vingtième - que je vais bientôt nommer ministre des transports si ça continue - qui nous a envoyé ces photos d'un petit musée peu connu, le musée Delta.

Situé à une station de tramway (T7) de l'aéroport d'Orly, on pourrait presque rêver d'une interconnexion avion-tramway...


Le musée est consacré comme son nom l'indique aux appareils dotés d'une voilure en Delta comme le Concorde, mais aussi les différents Mirage de Dassault Aviation.




Cet avion immatriculé F-WTSA est le second appareil de présérie. Il décolla pour la première fois en 1973, piloté par André Turcat. Voir plus: Clic !




Les sièges sont ici (ci-dessus) des sièges provisoires destinés à l'avion d'essai. En service commercial, la cabine était tout de même plus chic (ci-dessous les sièges et la déco d'Andrée Putman), bien que très étroite si on la compare aux actuelles premières classes.
Mais pour avoir eu la chance d'effectuer une traversée sur Concorde, je dois dire que la brièveté du voyage (3h05 de Paris à New-York) et l'excellence du service faisaient oublier l'exigüité de la cabine.




Voir ce bel oiseau cloué au sol est un vrai crève-cœur pour ceux qui l'ont connu vivant, mais vous ne regretterez pas votre visite commentée par des passionnés. Allez-y ! 


Merci à Olivier pour ces images !

Le musée est ouvert les mercredis et samedis après-midis de 14h à 18h toute l'année, les dimanches du début avril à fin Juillet, lors d'évènements et les journées du patrimoine (septembre).


1 avenue Bernard Lathière, Athis-Mons (Essonne).


vendredi 17 juin 2022

Paris ville fleurie ?

 Regardez bien ces images, jolies non ?

Et bien figurez-vous qu'elles ont toutes disparu !

























Pensez-y dimanche en votant !