.

.

lundi 24 février 2020

Institut protestant de théologie

Le boulevard Arago fait partie de ces voies où l'on ne va pas; on y passe.
Il faut dire que l'adresse la plus connue de ce boulevard - la prison de la santé - ne donne pas très envie de s'y arrêter...
Et pourtant, là comme partout, il y a à voir.
Regardez par exemple ce porche qui s'ouvre au coin du boulevard Arago et de la rue du faubourg Saint-Jacques, face aux jardins de l'observatoire:


Nous sommes à la porte de l'Institut protestant de théologie.


C'est tout de même plus humain que Jussieu comme faculté, non ?



Le voisinage est tranquille...


Mais allons un peu plus loin, au numéro 77, où une autre porte s'ouvre sur des jardins:  





Nous sommes toujours dans la faculté, de l'autre côté du bâtiment principal.




Ce discret bâtiment moderne abrite la bibliothèque et le fonds Ricœur: 




On rêverait de faire ses études ici !


On n'entre pas dans une faculté comme dans un moulin, heureusement.
Il vous faudra profiter d'une journée portes ouvertes où attendre les prochaines journées du patrimoine.
Plus d'informations sur le site de l'institut: https://iptheologie.fr/

77 à 83 boulevard Arago, Paris XIV°.

Ancien hôpital Saint-Vincent de Paul (2)

Rappelez-vous, en 2016, nous avions visité ce qui restait de l'ancien hôpital Saint-Vincent de Paul; à l'époque, les "Grands voisins" s'étaient installés dans les lieux avec l'accord de la mairie et avaient créé dans cet ensemble un univers... curieux. (Revoir l'article: Clic !

photo 2016

Aujourd'hui, la circulation étant pour la dixième fois de la semaine bloquée par une manifestation, j'ai pensé à jeter un oeil sur les lieux.


Bigre !
La cour d'honneur, qui avait gardé un peu de sa superbe, a été - comment dire - remaniée...
La végétation a disparu (mais ça, c'est une habitude à Paris).


photo 2016


Comme on le voit, il y a une vie dans cet univers décalé. Des commerces (friperie, livres et disques d'occasion, bar, etc...) sont accessibles à tous.


Mais le clou du spectacle a été pour moi cette table de ping-pong !



Voulez-vous que je vous dise ?
C'était mieux avant !

photo 2016

72-86 avenue Denfert-Rochereau, Paris XIV°.

Le corbeau sans le renard...

Si vous vous placez à l'angle de la rue Ordener et de la rue du marché Ordener, que voyez-vous ?
Rien de particulier n'est-ce pas ?


Approchez-vous donc !


Ça y est, vous le voyez le gros oiseau ?


Je dois dire que j'ai été intrigué par l'immobilité de l'animal; guettait-il une proie ?


C'est en zoomant que la réalité m'a sauté aux yeux !


Est-ce pour éloigner les pigeons ? Sans doute.
En tous cas, si vous regardez bien, il n'est pas seul !


Angle rue Ordener et rue du marché Ordener, Paris XVIII°.

Paris Gangster

Un nouvel ouvrage vient d'arriver dans la bibliothèque de Paris-Bise-Art.
C'est par là: Clic !






vendredi 21 février 2020

De la Bourse de Commerce à la Collection Pinault

La Bourse de Commerce sort en ce moment de sa chrysalide d'échafaudages et l'on peut voir l'excellent travail de restauration du dôme.


La mention "Bourse de Commerce" est encore visible, pour combien de temps ?
On sait que c'est bientôt - au printemps prochain - que la collection Pinault doit s'y installer.



Le monogramme du roi Henri II entrelacé avec celui de son épouse Catherine de Médicis, objet de notre dernier jeu:


Seul vestige de l'ancien palais royal, cette tour permettait à la reine d'observer le ciel en compagnie de son astrologue Côme Ruggieri.


Rappelons que la colonne est creuse et contient un escalier:



Je ne saurais trop vous conseiller de regarder cet article paru il y a dix ans (déjà !) sur Paris-Bise-Art; vous aurez ainsi une idée de l'espace intérieur avant les modifications inévitables du projet Pinault réalisées par l’architecte japonais Tadao Ando.

Patrick Tourneboeuf - Bourse de Commerce/ Pinault Collection

2 rue de Viarmes, Paris I°.

Sur le fil de Paris

Copinage éhonté !
Publicité gratuite !


Que les parisianologues et les parisianophiles se réjouissent: le nouveau catalogue de la librairie "Sur le fil de Paris" est paru; vous le trouverez sous forme de dossier Pdf en cliquant sur ce lien.






2 Rue de l'Ave Maria, Paris IV°.

mercredi 19 février 2020

Jeu d'hiver - Février 2020 (3)

Mais où ai-je donc vu ce truc ?


Bonne chance à tous !

André Antoine

Figurez-vous que notre envoyé spécial Claude P a décidé de flâner sur les flancs de la butte Montmartre, côté soleil. Il nous fait faire connaissance avec la rue André Antoine, suivons-le.





La construction en brique à l'arrière-plan, c'est l'église Saint-Jean de Montmartre, située place des Abbesses; son surnom est "Saint-Jean des briques" !





Sculptures de François Cogné sur cet immeuble qui a pris la place d'une ancienne salle de théâtre: 





La partie haute de la rue débouche rue des Abbesses par des marches... et un côté campagne.


Rue André Antoine, Paris XVIII°.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...