.

.

vendredi 29 avril 2022

La Grande Borne à Grigny en 1972

Ecouter un "architecte" habitant le très chic sixième parler de sa création, les "nouilles" de la Grande Borne... Ça donne envie de mordre !



**
*

Fontaines et fleurs à Paris

Avec ses somptueux massifs de fleurs et ses fontaines qui toutes fonctionnent, ce film vous fera aimer Paris !
Enfin, le Paris de 2011, hein, parce qu'aujourd'hui on ne pourrait pas réaliser ce film...



**
*

Simone Berteaut - Souvenirs de Belleville

En 1974, Simone Berteaut est interviewée, elle y raconte ses souvenirs de Belleville dans les années 1930 et de sa relation avec Édith Piaf.
 


**
*

Paris pendant la Seconde Guerre mondiale

Ce film provenant des archives américaines nous montre un Paris un peu caricatural, mais le joie de la Libération n'est pas surjouée !


**
*

mercredi 27 avril 2022

Cour des sculpteurs

 C'est au 56 rue de la Roquette que se trouve cet immeuble. Grâce à Marc S. et à sa magie, la porte s'ouvre...





Cette longue cour se nomme "cour des sculpteurs". Pourquoi ? Sans doute parce que jadis, on y trouvait des peintres...




Merci à Marc pour cette visite !

56 rue de la Roquette, Paris XI°.


lundi 25 avril 2022

Passage Lathuille et passage de Clichy

Deux passages pour le prix d'un, ou comment explorer les ruelles du pied de Montmartre.

Pour la compréhension de notre promenade, j'ai reproduit ci-dessous une copie d'écran Gogole en indiquant en rouge les voies parcourues. Le nord est en haut, l'avenue de Clichy est à gauche et la place de Clichy tout en bas.

Capture d'écran Goole earth

C'est au numéro 12 ter de l'avenue de Clichy que commence le passage Lathuille qui porte le nom du Cabaret du Père Lathuille, connu pour avoir servi de poste de commandement au général Moncey pendant le siège de Paris en 1814.




Il reste encore ici une ambiance de faubourg avec ses maisons basses, comme on en trouvait de nombreuses dans les arrondissements périphériques...


Evidemment gâchée par un cube en béton déposé là par la ville de Paris... 







Ce blockhaus vous est offert par la ville de Paris !


Au loin la sortie donnant boulevard de Clichy, au coin de la rue Forest. À cet endroit, le passage se nomme Passage de Clichy.



Il vous faudra passer par ce goulet d'étranglement non carrossable mais ouvert pour voir la fin du passage de Clichy.


Si vous cherchez un facteur de pianos, c'est ici qu'il faut venir !




Nous nous dirigeons vers cette élégante allée qui nous prouve si besoin était que la végétation ne pousse pas que sur les pieds d'arbres à Paris !



Encore une cour à traverser; nous regardons derrière nous pour voir le chemin parcouru...


Et c'est la sortie !


Nous sommes au 4 avenue de Clichy.


***


Les chimères de la rue Saint-Antoine

 Chimères ou coquecigrues ? C'est à vous de voir, mais si vous vous rendez rue Saint-Antoine, vous devrez jeter un oeil à cette brasserie.



Cette maison construite en 1626 est l'ancien hôtel de Séguier dont le côté oriental longe la rue du Prévôt.



Le balcon et ses extraordinaires chimères ont été ajoutés en 1728.




Ça fait peur, non ?


Et puis, pendant que vous y êtes, jetez un autre oeil à l'intérieur !




133 rue Saint-Antoine, Paris IV°.


Avis aux utilisateurs de smartphones

 


vendredi 22 avril 2022

Visite du Palais des Tuileries en 1870

Connaissez-vous le Palais des Tuileries ?

Allez, venez et suivez le guide !



**
*

C'était la ligne d'Auteuil.

Laissez-vous emmener par le petit train de la ligne d'Auteuil !
Souvenirs, souvenirs...



**
*

1980 : Les gens du Faubourg Saint-Antoine

Ce film de 50 minutes retrace la vie d'un quartier typique, le faubourg Saint-Antoine tel qu'on ne le verra plus...


les Halles de Paris dans les années1960

Suite de photographies en noir et blanc sur un air d'accordéon particulièrement agaçant !



**
*

mardi 19 avril 2022

Eglise Saint-Séraphin de Sarov

 C'était en 2009 (déjà !), Paris-Bise-Art s'était arrêté devant ce porche banal de la rue Lecourbe pour découvrir un de ces petits trésors cachés qui font le charme de notre capitale.



Après une première cour pavée, une grille nous indique la présence d'une église orthodoxe



Elle est là, avec ses jolis bulbes bleus et sa verdure... Notez la présence de bouleaux, arbres russes par excellence.





Nous nous faisons discrets car des fidèles sont réunis dans le jardin au fond.


N'est-elle pas charmante cette petite église tout en bois ?


Comme toujours dans les églises orthodoxes, l'intérieur est chaleureux:




Oui mais voilà, hier dimanche 17 avril, un incendie a ravagé la petite église en bois; j'imagine le chagrin des fidèles et des voisins.
Eu égard au contexte international, on ne peut s'empêcher de penser à un incendie criminel, mais à l'heure où j'écris ces mots, ni les pompiers ni la police ne privilégient cette piste.
Le site Orthodoxie.com a déjà lancé un appel aux dons pour la restauration de l'église


Photo Orthodoxie.com

Certaines de ces photos m'ont été envoyées par Olivier du XX° que je remercie.

91 rue Lecourbe, Paris XV°.