.

.

mercredi 30 septembre 2020

Les charpentiers de Notre-Dame

 C'est à l'occasion des Journées européennes du patrimoine que des compagnons-charpentiers avaient organisé une démonstration de leurs talents en construisant des fermes selon les méthodes traditionnelles.


Notre envoyé spécial Claude P. se devait d'être présent; voici ses photographies:


















Merci à Claude P. !

Parvis de Notre-Dame, Paris IV°.



Une fontaine qui fonctionne !

 Laurence DJ (reporter free-lance (auto-proclamée) pour Paris-bise-art), a trouvé une fontaine en fonctionnement ! Elle a immédiatement pris la photo pour nous en faire profiter, c'est si rare !

Merci Laurence !



Avenue Winston Churchill, Paris VIII°.


lundi 28 septembre 2020

Jeu de l'automne - Septembre 2020 (1)

 Mais où ai-je pris cette photo ?


Bonne chance à tous !


Courbevoie - La salle des mariages

 À Courbevoie, vous préférerez l'ancienne mairie à l'actuelle. Ce bâtiment construit en 1855 par l'architecte Paul-Eugène Laqueux et récemment rénové est caractéristique du Second empire.


Si les principaux services ont été transférés vers la nouvelle mairie, les mariages sont toujours accueillis ici.



Nous entrons dans le vaste hall d'entrée qui sert parfois de salle d'exposition, et nous nous ruons vers l'escalier.



Le palier vaut déjà un arrêt; on y trouve quatre peintures de René Billotte représentant des paysages de la banlieue parisienne.




On retrouve René Billotte à l'hôtel de ville de Paris où se trouve "La Seine au quai d'Orsay".


Il est temps d'entrer dans la salle des mariages:


Assez vaste (18,50 x 14 m), notre salle bénéficie le plus souvent de l'éclairage naturel, disposant de neuf fenêtres.



La cheminée en marbre blanc est surmontée par un buste de femme couronnée d'épis en bronze.


Il s'agit d'une copie de "La Patrie" de Jean-Baptiste Carpeaux, l'original en plâtre se trouvant dans la salle du Conseil municipal.


Les peintures qui ornent les murs et le plafond ont été présentées à l'Exposition universelle de 1889, puis marouflées ici. Elles sont l'œuvre d'Alexandre Séon, élève et collaborateur de Puvis de Chavannes. Chaque panneau - il y en a huit - possède une charge symbolique propre. 

Amusez-vous à donner à chaque toile la légende qui lui convient, voici la liste: L'aïeule, la mère, le travail, Jour de fête, le repos, la femme fille, le dévouement, l'éducation.









Le magnifique plafond est aussi l'œuvre d'Alexandre Séon; il représente les quatre saisons.








Inutile de dire que cet ensemble est classé à l'inventaire des Monuments historiques.


Il ne nous reste plus qu'à redescendre sans oublier de saluer cette sculpture moderne d'Emile Morlaix représentant "La toilette".


Hormis à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, il semble que la ville de Courbevoie ne fasse pas beaucoup d'effort pour promouvoir cet admirable lieu. Je ne saurais trop vous conseiller de consulter le site de la ville de Courbevoie pour avoir plus d'information.

Autre possibilité: vous marier à Courbevoie !

2 place de l'hôtel de ville, Courbevoie (Hauts de Seine).


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...