.

.

vendredi 11 octobre 2019

Disparition de colombages

Personne ne l'a remarqué ?
Il était bien joli l'arrière de cet immeuble de la rue Galande que l'on voyait en surplomb de l'église Saint-Julien-le-pauvre...


Outre les colombages, de petits personnages garnissaient les fenêtres



Oui, mais ça, c'était avant !
Aujourd'hui, plus de colombages, ne reste qu'un crépi blanc uni sans charme:



Je vous le dit, c'était mieux avant !


52 rue Galande, Paris V°.

5 commentaires:

marc a dit…

sauf erreur c'est l'immeuble sur le caveau des oubliettes. il a aussi un bel escalier en bois d'accès faisable

musard a dit…

C'est tout simplement l'application de l'édit de 1607 ordonnant de recouvrir de plâtre les pans de bois. On ne peut tout de même pas reprocher à la municipalité, et de ne pas appliquer les règlements, et de les appliquer, même avec un peu de retard. L'incendie de Notre-Dame aura servi de leçon.

JPD a dit…

Sous Henri IV, z'êtes sûr ?
J'ai toujours cru que c'était après le "Great fire of London" en 1666... Mais sans doute me gourge !

musard a dit…

1667, en effet, suite au Grand Incendie. Lapsus smartphone.

Unknown a dit…

À ma connaissance il y a eu toute une série d'édits imposant le crépissement des façades à Paris dès le moyen Âge

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...