.

.

vendredi 4 octobre 2019

Immeubles jetables

Ces nouveaux immeubles de la rue Bernard Buffet sont bien représentatifs de ce qui se passe actuellement à Paris: on bétonne à toute vitesse, on densifie à l'excès, sans souci pour l'esthétique ou la qualité du bâti.


À peine inaugurés, ces immeubles sont déjà emmitouflés dans des filets anti-chutes de pierres, comme nombre d'églises parisiennes... Qui elles au moins ont l'excuse de l'age !




Je ne vous parle pas de ce mur végétal déjà mité et pouilleux...


Ni de ces installations photo-voltaïques en panne...


Rue Bernard Buffet, Paris XVII°.

2 commentaires:

Klaus Building a dit…

Evidemment, pour un immeuble neuf, ça fait désordre. Déjà que les balcons en bois avaient l'air un peu bricolo… Paradoxalement, à notre époque de "développement durable", la durée de vie d'un bâtiment ne semble pas être la priorité des architectes, qui lui préfèrent de belles photos et un beau discours. La communication prime sur la construction.

Fati a dit…

j'ai entendu dire que les nouvelles constructions sont prévues pour durer une trentaine d'années, soit à peu près le temps d'une génération.
L'architecture est-elle elle aussi concernée par l'obsolescence programmée ambiante ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...