.

.

vendredi 30 avril 2021

Les fontaines de l'hôtel de ville... Du nouveau !

 C'est notre grande enquêteuse Tilia qui a trouvé cette carte postale:


Nous savons donc désormais qu'il y avait deux fontaines sur la place de l'hôtel de ville, ce qui semble plus cohérent.

Maintenant, il nous reste à savoir pourquoi et quand ces fontaines ont disparu !

Je n'aurais pas la cruauté de demander où elles sont; nous savons que la mairie de Paris a une fâcheuse tendance à perdre ses fontaines...


 

jeudi 29 avril 2021

Les fontaines de l'hôtel de ville ?

 Le point d'interrogation dans mon titre est volontaire. Il exprime ma surprise au vu de ces deux photographies de l'hôtel de ville de Paris.


On y voit une fontaine et son emplacement laisse penser qu'il devait y en avoir deux.
Je n'avais jamais entendu parler de ces fontaines !


Le Musée Carnavalet propose même ce dessin de notre fontaine...


Alors, mythe ou réalité ?
Qui pourra nous dire si cette (ces) fontaine(s) a (ont) vraiment existé et si oui de quelle date à quelle date ?


Car rappelons que dès l'aube du XX° siècle, il n'y avait plus trace de ces fontaines.



Je fais donc encore une fois appel aux super-cerveaux du lectorat le plus cultivé du ouaibe !

Merci pour votre concours.

***

**

*

 

Une pierre à bois rue Jacob

La rue Jacob propose quantité de beaux immeubles dont les portes sont le plus souvent hermétiquement closes. Aussi, quand une porte s'entrouvre, tous les vrais curieux s'y ruent (six rues ?).

C'est ce qu'a fait pour nous super-Matthieu et bien lui en prit.


Car en plus d'une cour bien rangée et d'une atmosphère tout à fait rive gauche, il a découvert une fort belle pierre à bois !

Merci à lui !

52 rue Jacob, Paris VI°.


lundi 26 avril 2021

Tournage de "Notre-Dame brûle", de Jean-Jacques Annaud.(2)

 Notre envoyé spécial Claude P poursuit son immersion dans le milieu du cinéma...


















Dédicace à Marc

de Claude P.

Merci à Claude pour ces images !



Une cheminée rue Cardinet...

 C'était à l'époque où l'on pouvait rouler... Je parcourais la rue Cardinet sur mon fougueux destrier quand soudain une haute silhouette s'imprima dans mon oeil de faucon...

Une cheminée !

Vite, arrêtons-nous et allons nous renseigner, me dis-je in petto (car je suis polyglotte).



Au pied de la bête, une porte indiquait que ces locaux appartenaient à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris... mais j'eus beau tirer la chevillette, la bobinette ne chut point ! 


Alors, mobilisant la quasi-totalité de mes neurones, je découvris que l'entrée principale de ces bureaux se trouvait dans l'adjacente rue de Tocqueville, au numéro 49.


Et c'est là que je rencontrai deux personnes fort aimables qui insistèrent pour me montrer leur cheminée... Nous traversâmes une cour herbue, un autre bâtiment, tout ça pour arriver dans la courette donnant rue de Cardinet.




Ces deux personnes n'ayant pas d'historique du bâtiment, ils ne purent que me répéter ce qu'ils avaient toujours entendu: cette cheminée provenait d'une ancienne usine de matelas qui se trouvait là.



92 rue Cardinet, Paris XVIII°.


jeudi 22 avril 2021

Tournage de "Notre-Dame brûle", de Jean-Jacques Annaud.

En sa qualité d'envoyé spécial, il était naturel que Claude P fut invité au tournage du nouveau film de Jean-Jacques Annaud !

C'était hier, sur les quais de la Seine:






















 Merci Claude P !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...