.

.

mercredi 1 août 2018

Compiègne

Hors Paris

Comme chaque année au mois d'août, Paris-Bise-Art vous emmène à la rencontre d'un château.
C'est Compiègne qui aura l'honneur de notre visite cette année, mais avant de voir le château, je vous propose un tour de la très jolie ville de Compiègne qui recèle bien des trésors.
Pour chaque monument, je vous donnerai un lien vers la Société historique de Compiègne qui a fait un travail formidable, ça m'évitera de dire des bêtises ! 

C'est le majestueux hôtel de ville qui sera notre point de départ.


Je ne vous présente pas les Picantins, vous les connaissez déjà !


Juste à droite de l'hôtel de ville, inspirée du portail de l'avant-cour de l'Arsenal de Paris, la Porte de l'Arsenal derrière laquelle on voit encore la façade de l'ancienne prison. C'est aujourd'hui par là que l'on accède au Musée de la figurine où nous reviendrons plus tard.


La place de l'hôtel de ville est un bon exemple d'aménagement intelligent d'un centre-ville: 
Les piétons comme les voitures ont la place de circuler. C'est sans doute pour ça que le centre-ville de Compiègne est toujours aussi vivant et commerçant.


Vous irez vous promener dans les rues piétonnes du vieux centre:


Vous vous demanderez ce qu'est une vieille cassine !



Vous ne manquerez pas de jeter un œil dans le grenier à sel !



Après un petit passage couvert, vous arriverez rue Sainte Corneille, face au cloître de l'abbaye... Sainte Corneille
Au passage, vous observerez le plus gros caducée jamais vu !
Suivez-moi, c'est la porte rouge là-bas !


Poussez la porte rouge et vous verrez ça:


Le cloître de l'abbaye a été entièrement rénové et sa polychromie fidèlement restituée. Avec le soleil jouant dans les verrières, le lieu est magique !


Y sont exposées de nombreuses pièces historiques. C'est intéressant, c'est intelligent et c'est beau !




La partie centrale est constituée d'une grande pelouse accessible. C'est l'endroit idéal pour faire une pause !



L'autre partie du cloître est occupée par la bibliothèque municipale.


Nous continuons notre déambulation en descendant vers l'Oise


La grosse tour du roi (ou tour Jeanne d'Arc ou tour Beauregard) remonte au XII° siècle. C'est un vestige du château capétien.


En bordure d'Oise, le parc Songeons abrite les vestiges du cloître de l'ancien couvent des Jacobins:


à suivre...

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...