.

.

lundi 24 juillet 2017

Rue du pet

C'est notre lecteur Jean-Raphaël Bourge, gouttedorologue bien connu, qui a relevé sur un vieux plan de Paris cette petite rue qui sentait bon son moyen-âge... Deviendrait-il petologue ?

Que dire ?
D'abord, ne pas confondre avec la partie de la rue des Poitevins (VI°) qui rejoignait la rue Serpente et qui a été absorbée par la construction de la rue Danton. Cette partie de la rue s'est d'abord appelé rue du Pet, puis rue du petit pet, enfin rue du gros pet jusqu'en 1895... Belle évolution !

Quant à la rue du Pet-au-Diable, elle se trouvait derrière l'ancien hôtel de ville et a disparu lors de l'extension de celui-ci.

Mais revenons au pet qui nous occupe, le fameux pet de Jean-Raphaël: c'est l'ancienne dénomination de la rue du Grand Heuleu et sa continuation, la rue du Petit Heuleu.
Cette rue du pet allait de la rue Saint-Martin à la rue du Bourg l'abbé.
Elle disparut lors du percement du boulevard de Sébastopol et de la rue de Turbigo.


L'origine du nom est difficile à cerner. Il pourrait s'agir de l'acception du mot pet synonyme de guet, comme dans l'expression faire le pet ou faire le guet, mais il peut aussi s'agir de tout autre chose !


1 commentaire:

Miranda a dit…


Merci pour cet article instructif, qui restera sans nul doute dans les annales !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...