.

.

mercredi 2 août 2017

Château de Vaux-le-Vicomte (1)

Hors Paris

Comme chaque année au mois d'août, Paris-Bise-Art vous propose la visite d'un château (Clic !).
Cette année, PBA a jeté son dévolu sur le château de Vaux-le-Vicomte.

Un peu d'histoire:

1656 - Nicolas Fouquet, surintendant des finances, fait bâtir le domaine en s'entourant des meilleurs: Le Vau, Le Brun et Le Nôtre. C'est cette même équipe qui sera enrôlée par le roi pour édifier Versailles.

1661 - Fouquet donne en août une fête somptueuse en l'honneur du roi Louis XIV. Un mois plus tard, Louis XIV envoie d'Artagnan arrêter Fouquet; celui-ci finira ses jours en 1680 dans la forteresse de Pignerol.

1875 - Alfred Sommier, industriel sucrier, achète aux enchères le domaine et réalise de grands travaux.

Cinq générations plus tard, ce sont ses descendants qui sont aujourd'hui à la tête du domaine, la famille Vogüé.

Nous allons visiter ce qui est simplement la plus grande propriété privée de France classée au titre des Monuments historiques.

 ***

La meilleure façon d'embrasser l'ensemble du domaine, c'est la voie des airs.
Plaçons-nous d'abord à la verticale du château, à 12000 pieds:


Puis descendons doucement


en contournant les jardins


puis posons-nous devant l'entrée principale


Cette vaste surface herbue se trouve à l'extérieur des grilles, dans l'axe du château. Vous y poserez votre hélicoptère facilement !


Le matin est encore jeune et les grilles ne sont pas ouvertes. Profitons-en pour appréhender le domaine, j'allais dire le respirer.


La grille centrale est entourée de huit termes doubles. Œuvres du sculpteur français Mathieu Lespagnandel, leur sculpture fut interrompue lors de l'arrestation de Fouquet. C'est pourquoi ceux situés à l'ouest sont moins aboutis que ceux situés à l'est.


Les bâtiments les plus proches de la grille sont les communs. En regardant le château, ceux de droite abritent le musée des équipages, le restaurant et la boutique que nous verrons plus tard.



De la grille, dans la froide lumière du matin, la force gracieuse du château est saisissante:
Cette étendue se nomme la cour des bornes.


En partie gauche et symétriques des précédents, d'autres communs constituent la résidence et les bureaux de la famille Vogüé



Il est 10 heures, les grilles s'ouvrent !
Inconsciemment, c'est avec respect qu'on s'approche ... 


Nous passons les douves en eau


Après le pont, la deuxième grille et la cour d'honneur.
Regardez le rez-de-chaussée du château: la lumière traverse. Cette transparence a été voulue, mais a provoqué bien des courants d'air !



Grimpons le perron. 


Au-dessus du perron, une horloge.
Si, lors de votre venue, vous l'entendez carillonner, c'est parce que des bénévoles (dont votre serviteur) ont participé au financement de sa restauration via l'association "Les amis de Vaux-le-Vicomte".



à suivre...

Château de Vaux-le-Vicomte, Maincy (Seine et Marne)

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...