.

.

jeudi 25 mars 2021

La glycine de la colère (suite)

Suite de notre article de jeudi dernier. 

Vous avez été nombreux à vous émouvoir d'une telle mauvaise action de la part des services municipaux, et si je n'ai pas pu répondre à chacun individuellement, sachez que nous partageons tous la même indignation.

Pour vous donner une idée de l'émoi suscité par cet article, sachez qu'il a été vu par plus de 260 000 lecteurs, ce qui constitue le record des publications de Paris-Bise-Art sur Twitter.

Sachez aussi que je n'en suis pas peu fier et que ma tête ne passe plus dans les portes !



Place du Calvaire, Paris XVIII°.


2 commentaires:

Nina a dit…

Avec tous ces "followers",votre carrière d'"influenceur" sponsorisé par Truffaut est bien partie.

Fati a dit…

Le but des arracheurs de dents euh! oups... de glycine, ne serait pas par hasard de donner plus de visibilité à la "dent creuse" (que cette expression est désagréable !) due à la faible hauteur du restaurant, pour pouvoir charitablement "réparer" ce "creux" ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...