.

.

mercredi 27 février 2019

Dentelles d'éternité

Vous souvient-il des "Confidents" de Michel Goulet installés il y a trois ans dans le jardin du Palais royal ?
Et bien figurez-vous que cet authentique amoureux de Paris a récidivé pour notre plus grand bonheur !
Ce ne sont pas moins de dix-huit bancs-poèmes qui viennent d'être installés dans les allées du jardin. Mais comme le Palais royal est géré par le Centre des monuments nationaux (CMN), nous avons échappé au mobilier urbain hidalguien à base de palettes et de bouts de bois; les bancs sont d'un style bien parisien - avec une assise en fonte cependant - et chaque dossier porte un vers à son revers. Regardez:





Le surcoût de ces bancs (10 000 €) a été payé par le gouvernement québécois...
Mille mercis à nos cousins d'outre-flaque !



Au cas fort improbable où vous auriez oublié le nom de l'auteur, rassurez-vous, une plaque vous rafraîchira la mémoire !


Jardin du Palais royal, Paris I°.



Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...