.

.

mercredi 24 janvier 2018

Réverbères cassés place de l'Opéra

Il est des collections qu'on voudrait ne jamais avoir commencées; c'est le cas de la série des réverbères cassés dont le premier opus (Clic !) se tenait près du pont de la Tournelle.
Nous voici à présent place de l'Opéra, dans ce cadre si élégant voulu par Charles Garnier.

Nous nous trouvons place de l'Opéra, au coin de la rue Auber, à gauche de la façade.
Vous ne pouvez pas rater ce magnifique candélabre qui à l'origine comptait cinq lumières:


En nous approchant, nous constatons non seulement qu'il manque une lumière, mais qu'en plus, la lanterne supérieure a perdu en partie ses vitres...


On en oublierait presque les multiples autocollants jamais nettoyés comme partout dans Paris...
Si vous ne savez pas quoi faire le weekend prochain, cherchez un réverbère ou un feu tricolore entièrement propre !


Revenons à notre candélabre amputé: il se trouve côté rue Auber, à gauche quand on regarde l'opéra.
Il avait un frère jumeau qui lui, se trouvait côté rue Halévy...
Sur le photo-montage qui suit, j'ai entouré de rouge l'emplacement des deux candélabres...


Oui, ce candélabre a disparu !
Où est-il ? Mystère... On voit encore sa trace sur le trottoir.


On pourrait presque passer sous silence cet autre candélabre, l'un des deux posés sur le perron de l'opéra, qui, pour une raison que j'ignore, a trois de ses globes inclinés... Pourquoi ? Qui s'en occupe ?



On me dit parfois que j'exagère, mais là, si j'emploie le mot "délabrement", est-ce trop ? 

Place de l'Opéra, Paris IX°.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Délabrement est un mot un peu fort et ici l'état médiocre de la voierie quand on regarde les détails est un peu moins marqué que la malpropreté ailleurs.
C'est forcément de la négligence mais aussi, peut-on croire ? un manque de sous, allié à un laisser-aller. Ou les deux, mon Capitaine !
La Grande Duchesse vit probablement au-dessus de ses moyens et tient mal son personnel.
Otto.

Tilia a dit…

Faut-il mettre en place un cerbère
au pied de tous les réverbères,
pour à toute fin les soustraire
aux rapines des monte-en-l'air ?

Enfin c'est inacceptable,
tous ces superbes candélabres
qui disparaissent ou se délabrent.
Tapons un bon coup sur la table !

Tilia a dit…

On dit mieux vaut tard que jamais,
lors, j'en profite cher JPD
pour vous souhaiter une Bonne Année
et une excellente santé.

Anonyme a dit…


Bravo Tilia...ça, c'est torché !
Otto.

JPD a dit…

Je propose d'élever Tilia à la dignité de Grande poétesse de Paris-Bise-Art !

Anne a dit…

J'applaudis ! Elevons Tilia c'est bien mérité. Et merci de faire la lumière sur toutes celles qui disparaissent ou tombent en décrépitude.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...