.

.

lundi 22 janvier 2018

Les fontaines du rond-point des Champs-Elysées

L'axe historique dessiné par André Le Nôtre ne s'appelait pas encore les Champs-Elysées, mais le rond-point (l'étoile) des Champs-Elysées ponctuait déjà ce qui n'était encore qu'une promenade. Ici, sur un plan de 1834:


Le XIX° siècle avait vu s'établir au milieu du rond-point une fontaine centrale qui très vite, s'avéra gênante pour la circulation.
Dans le cadre des grands travaux du second empire, JC Alphand dessinera l'actuelle place dotée de six bassins avec dans chacun un jet d'eau. 


 Sur ces cartes postales du tout début du XX° siècle, on voit les premières fontaines qui seront en fonctionnement de 1865 à 1932.


Où l'on s'aperçoit que les fontaines étaient modulables:




Pour avoir une idée de ces premières fontaines, vous pouvez observer à quelques dizaines de mètres ce bassin devant le Petit Palais:


En 1932, il est fait appel au grand maître verrier René Lalique pour réaliser six fontaines de verre avec éclairage incorporé. Un pur chef d' œuvre ! 




En 1958, les fontaines de Lalique, trop fragiles, sont démontées.
Il semblerait qu'elles aient disparu des inventaires à cette occasion. Pas perdues pour tout le monde...


Même entre le démontage des fontaines de Lalique et leur remplacement par celles de Max Ingrand, les fontaines continuent d'animer la place.
Heureuse époque où la beauté de Paris était prioritaire ! 


Les fontaines de Max Ingrand reprenaient l'esprit des fontaines Lalique (usage du verre), mais sur un mode plus sobre et plus solide. 




J'emprunte la photo suivante à La tribune de l'art qui avait réalisé en août dernier un article très détaillé sur "la grande misère des fontaines parisiennes". Elle nous montre l'état actuel des bassins: comme la boucherie de Moulinsart, c'est à dire sans eau ! *
* Excusez-moi, c'est l'influence du grand barde !


Et voici à présent le projet qui vient d'être approuvé par la ville de Paris:


Je vous laisse faire les commentaires, moi j'en suis incapable...


Rond-point des Champs-Elysées, Paris VIII°.

2 commentaires:

marc a dit…

Je m'étais laissé dire que les morceaux de verre à la base des nouvelles fontaines Max Ingrand de 1958 était des restes de verre Lalique??

Anonyme a dit…

Bien d'accord sur le projet tringle à rideaux/échafaudage. A mon sens, ça ne va pas tenir la route et on reviendra vite à la normale…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...