.

.

mardi 2 janvier 2018

La gare des Gobelins

En 1903, sur des terrains donnés par la ville de Paris, la gare aux marchandises de Paris-Gobelins est inaugurée afin de desservir un quartier industriel en pleine expansion.
Nous la voyons ici sur un plan de 1920:


Le trafic était majoritairement constitué de charbon destiné à l'usine à gaz voisine ainsi qu'au chauffage des particuliers.


Sur cette carte, on voit au fond le tunnel de raccordement avec la petite ceinture ferroviaire:


A la fin des années soixante, une furie bétonneuse saisit les autorités parisiennes et le treizième arrondissement en sera la victime. On empile des gens dans des clapiers et on tue la vie de quartier pour le plus grand bonheur des bâtisseurs...


Et notre gare dans tout ça ?
Figurez-vous qu'à l'époque, les décideurs pensèrent qu'il n'était peut-être pas stupide de conserver la gare, même si le charbon avait disparu.
On construisit donc les tours Olympiades "sur des pilotis" enjambant la gare devenue souterraine. 


Cette gare dont les voies étaient noyées dans le bitume pour faciliter la circulation des camions était le prototype d'une gare multimodale permettant aux marchandises d'arriver au cœur de Paris.


En 1991, le trafic ferroviaire sur la petite ceinture est interrompu, alors que la gare recevait un train par jour en plus de quelques circulations touristiques organisées par le COPEF.


Cet espace souterrain est toujours utilisé aujourd'hui, principalement par les commerçants asiatiques nombreux dans le quartier. 
Hélas, les voies ferrées servent de parking...




Au sortir de la gare, les rails s'engouffraient jadis dans une tranchée qui rejoignait la petite ceinture


Ce raccordement est laissé à l'abandon, entre tagueurs et squatters...




A une époque où l'on empêche les véhicules de circuler, où l'on vous rebat les oreilles avec l'écologie, personne ne s"étonnera qu'on ne profite pas de l'opportunité d'avoir une voie ferrée inutilisée intra muros. Il est vrai que des milliers de parisiens rêvent de se promener à pied dans les tunnels obscurs de la petite ceinture...
La fin des années quatre-vingt verra les derniers trains touristiques:


Et le mois dernier, priorité aux rollers, on supprime les rails, on asphalte la petite ceinture et on détruit la plateforme de raccordement à la gare (ici à droite):


Après le comblement des souterrains des boulevards des maréchaux, la fermeture de plus de dix gares de marchandises, on condamne à présent la petite ceinture ferroviaire...
Les constructeurs de camions disent merci !

Plus d'info sur la petite ceinture -> Clic !

L'accès aux entrepôts souterrains des Olympiades se trouve rue Nationale, près du carrefour avec la rue Regnault, face au passage National (Paris XIII°).

10 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

Excellent reportage
vous pointez du doigt une fois de plus l'incompétence de l'Amère Anne

sergejbteam a dit…

en voiture et bon voyage sur la petite ceinture
https://www.youtube.com/watch?v=jPEps_jSZmY

Meilleur vœux à tous !

JPD a dit…

Merci !

Et merci pour cette vidéo version longue qui nous permet de faire un tour complet de Paris.

Alf a dit…

Magnifique document! Malheureusement il n en reste pas grand chose aujourd'hui 😔

Anonyme a dit…

L'aménagement de la voie routière (asphalte) n'est-il pas plutôt le fait de la ratp pour le chantier de la ligne 14 ? Voir ce lien :

https://www.petiteceinture.org/Situation-actuelle-de-la-Petite-Ceinture-ete-2017.html?artpage=3-5#6_1_le_prolongement_de_la_ligne_14_du_metro_vers_le_sud

artvill

Anonyme a dit…

Sur les deux dernières photos:

L'autorail vert (X 4208) avec l'inscription AUVERGNE est un autorail panoramique construit par Renault en 1959 il appartient à l'association Agrivap il est toujours en état de fonctionnement et vous pouvez voyager à son bord tout les été entre Ambert (63) et La Chaise-Dieu (43).
Celui qui est rouge (X 4208)est du même modèle et appartient à la même association depuis 2005, il est en attente de remise en service, il appartenait au CITEV (Train à Vapeur des Cévennes)à l'époque de ces photos.
Ces deux engins exceptionnels (9 exemplaires construits) on été rachetés par ces deux association en 1985, année de leur radiation par la SNCF.

L' autorail orange est un Élément Automoteur Triple type X 4900 en livrée régionale Basse Normandie de l'époque, il n'y a pas d'EAT préservé malheureusement à ma connaissance.

Paul de Rosny

JPD a dit…

@ artvill: Il est possible en effet que ces travaux soient causés par ce projet. Mais s'il y avait eu une volonté de maintenir la possibilité de faire circuler des trains, on aurait noyé les rails dans du bitumes (comme dans la gare des Gobelins ou à Rosa Park)) et surtout on n'aurait pas détruit la plateforme d'accès au tunnel menant à la gare des Gobelins.

@ Paul de Rosny: Merci de ce commentaire fort documenté. Il est vrai que les panoramiques étaient de superbes autorails; il est heureux que des associations aient pu en préserver deux.

Vu votre pseudo, je suppose que vous connaissez Rosny-Rail ! Sinon -> http://paris-bise-art.blogspot.fr/2014/06/rosny-rail-lautre-musee-du-train.html

Anonyme a dit…

la gare des Gobelins n'est actuellement reliée au réseau national que par le raccordement Gare du Pont du Garigliano - Hôpital Européen George Pompidou (RER C) car la Petite ceinture est coupée au niveau des chantiers Paris Rive Gauche. Seul le pont de la rue Patay a pour l'instant été reconstruit (un autre est actuellement en chantier au niveau de l'allée Paris-Ivry, je crois). Il me semble que l'apur a bien identifié le potentiel du site (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Petite_Ceinture#cite_note-79). Cependant, il me semble que la SNCF veut s'en débarrasser (je n'en suis pas sûr toutefois).

En tout cas, la gare fait l'objet d'un appel à projets du concours Réinventer Paris : Les dessous de Paris : http://www.reinventer.paris/fr/sites/1315-gare-des-gobelins-13e.html

Et pour finir, tous les travaux effectués sur la Petite ceinture doivent permettre la circulation des trains (pas avant 2030 au rythme où avancent les différents chantiers...) où alors être réversibles (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Petite_Ceinture#cite_note-fig-57).

artvill

Le grand barde de PBA a dit…

des spécialistes de la SNCF , ce blog est de mieux en mieux
avez vous entendu ce matin Mme borne interviewé par Elkabbach ( taisez vous )
Le TGV va devenir moins prioritaire et l'accent sera mis sur les inter cités
il était temps , mais toujours 50 milliards de dettes et pour les combler la SNCF se lance dans l'immobilier en construisant sur ses terrains

Florian a dit…

La petite ceinture n'est dans l'état actuel plus utilisable. Les rails de roulements sont dans un état lamentable, elles sont rouillées, les traverses doivent être pourries. Dans certains coins ça a même été déférés. La signalisation n'existe plus. Il y a des endroits où des barrières obstruent les tunnels.
Concernant les gares, beaucoup ont été détruites.
Certaines ont été bien rénovées comme celle de l'avenue de St Ouen, devenue le hasard ludique. Ils ont réussit à rénover cette ancienne gare qui avait été défiguré, notamment par une immonde façade en taule, et où c'était installé un magasin qui s'appelait Gerber (ça ne s'invente pas) après avoir longtemps été un darty et un cinéma.
La petite ceinture aurait pu être utilisé en partie pour le tramway.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...