.

.

.

.

vendredi 2 décembre 2016

Plaque disparue rue Fontaine

Ce n'est pas très grave, me direz-vous, une plaque de plus, une plaque de moins...
Oui mais voila, à l'époque où les bétonneurs, les densificateurs et les destructeurs de tout poil sont à l'oeuvre, encouragés en cela par une mairie de Paris insensible à l'histoire et à la culture, c'est une nouvelle brique de l'édifice culturel parisien qui disparaît.



Cette plaque ira rejoindre dans la déchetterie du petit patrimoine parisien qui marquera le règne de madame Hidalgo, les deux bornes de l'avenue du général Leclerc, le bassin du square Anna de Noailles,  la guérite du square de La Motte-Piquet, la plaque de Jean Allais à Saint-Eustache  et tant d'autres "détails" qui font la richesse d'une ville.



Un grand merci à Claude P. qui m'a alerté sur cette disparition.

45 rue Pierre Fontaine, Paris IX°.

5 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

Vous avez cher JPD oublié deux autres disparitions
1 ) les voies sur berges ont disparues
2) les voitures devant prendre les itinéraires de déviation ont disparues elle aussi , passe pour faire disparaitre les Smart , mais pour les gros 4x4 chapeau Mandrake Hidalgo

monOmbre a dit…

Bonjour,
1. Les voies sur berge ne font pas partie du patrimoine parisien. Ce sont des créations tardives destinées à adapter la révolution de l'automobile à une ville qui n'était pas conçue pour ça.
2. Je me demande si l'immeuble où demeurait Villiers de Lisle-Adam datait bien du XIXe siècle. J'ai comme un doute. Ensuite, si on en croit la plaque, il n'y a pas vécu longtemps.
Amicalement
V

Anonyme a dit…

Bonjour,

Il faut signaler toute disparition de plaque, à la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris,au Département de l'histoire, de la mémoire et des musées associatifs, dont je suis l'humble serviteur. Il se fera un plaisir de vous renseigner, et d'examiner si la plaque a été posée ou non à l'initiative de la Ville, et si elle est habilitée à intervenir. Il y a des gens qui aiment le Patrimoine dans les services de la Ville, encore faut-il les saisir!

Amicalement

marc a dit…

Comme "mon ombre", je m'interroge: et si la plaque était éronnée: Villiers de l'Isle Adam n'est peut être jamais allé dans cet immeuble (qui fait pour moi 19ème mais je peux me tromper). Cela ne serait pas la première fois qu'une plaque se trompe, et là on l'aurait enlevée pour cette raison
Je suis aussi d'accord avec mon Ombre: Faire une plaque pour 2 ans d'habitation??
Si on devait mettre des plaques devant tous les immeubles où une célébrité est passée ne serait-ce qu'une nuit, les murs parisiens en seraient recouverts.
J'ai 54 ans et ai habité 13 immeubles: prévoir 13 plaques si je meurs célèbre

JPD a dit…

Je file chez le graveur ! ;-))