.

.

jeudi 22 novembre 2012

Les jardins des moines de Picpus de Belleville

Derrière un porche peu engageant, se dissimule un petit miracle: un lotissement à taille humaine.


Jusque dans les années soixante-dix, des jardins et quelques baraques formaient une zone qu'on appelait encore "les jardins des Moines de Picpus", deux cents ans après la disparition du couvent !


Nous étions en effet sur un terrain ayant appartenu avant la Révolution au "Couvent des Moines de Picpus de Belleville", et qui s'étendait jusqu'à la rue des Rigoles.




C'est sans doute à la fragilité des sols que nous devons d'avoir échappé à la voracité des bétonneurs, tant mieux !



160 rue de Belleville, Paris XX°.

5 commentaires:

Pierre BOYER a dit…

Insoupçonnable à quelques mètres de la cohue et du bruit...
Merci pour cette découverte,

Pierre

Anonyme a dit…

Bien fait pour les bétonneurs !
A coup sûr,ce n'était pas constructible, sinon....
Je gage quand même que le "lotissement" a quelque chose de (financièrement, déjà) sélectif.
Je me trompe ?
Otto.

JPD a dit…

Au contraire !
C'est ce qui m'a surpris; les logements sont Hlm !

Anonyme a dit…

Pour info, on est ici du côté pair de la rue de Belleville, donc dans le XXe !

JPD a dit…

Vous avez raison, au temps pour moi, nous sommes bien dans le XX°.
Merci de votre vigilance.