.

.

vendredi 23 juin 2017

Les faïences de la rue Cavallotti

Il y a deux bonnes raisons de se rendre rue Cavallotti, dans le XVIII° arrondissement.
Voyons aujourd'hui la première.
Cette admirable succession d'immeubles bourgeois est due au même architecte, Henri Cambon, bien connu dans le XVIII°.
La spécificité de ces immeubles réside dans les halls d'entrée, tous (ou presque) magnifiquement ornés de faïences multicolores de chez Ebel et Cazet.

capture d'écran Google maps

Nous commençons par le numéro 3 qui - exception à la règle - est tout sombre et banal.



Le numéro 4 opte pour des chardons déjà vus rue Guénégaud (Clic !):




Ces faïences ainsi que toutes les autres proviennent de la même maison: Ebel et Cazet.


Le numéro 5 est mon préféré:


Regardez ces couleurs !



Même le sol est beau !


Le numéro 6 reprend les chardons déjà vus plus haut:




Au numéro 7, une curiosité:


Pas de faïences mais une peinture réalisée en 1997 par "Les Gazelles", et reprenant l'oeuvre d'Henri Rivière "Les 36 vues de la tour Eiffel".


Cette grande figure du cabaret montmartrois, peintre-graveur, aquarelliste, japonisant, a vécu boulevard de Clichy d'après sa bio. Aurait-il également vécu ici ? 


J'ai rapproché l'oeuvre d'Henri Rivière de notre hall d'entrée; avouez que c'est saisissant.


Au numéro 8, nous sommes sous les glycines: 




Le numéro 9 n'a pas de faïences, mais un simple miroir.

Je ne suis pas botaniste mais je me risquerai pour le numéro 10 à parler de chèvrefeuille:




Quant au numéro 11, je ne sais pas ce que c'est, mais il y a des fleurs rouges !




Voila, la rue continue mais il n'y a plus de faïences.
Quand je compare ces halls d'entrée construits à la toute fin du XIX°siècle avec les productions actuelles, je me dis que nous avons vraiment régressé...

Rue Cavallotti, Paris XVIII°.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

au N°11, les fleurs se sont des apucines et bignone.

JPD a dit…

Merci de ces précisions !
(lire Capucines)

Anonyme a dit…


Les 2 derniers panneaux représentent une BIGNONE (ou jasmin de Virginie).
Elle fleurit rouge ou orange. Le fleurs en abondance sont en forme de cloche.
Elle aime les endroits bien drainés et assez ensoleillés.
Elle a donc beaucoup de mérite à vivre dans ce - tout de même ! - bien sympathique couloir.
Magnifiques ces mosaiques.
J'imaginerais volontiers que la plaque "fournisseur" soit celle d'un revendeur ou installateur plutôt que celle d'un producteur. Y avait-il, à Paris, un fabricant de mosaïques ?
Ca, c'est pour nous changer de la devinette du bitognot de la station Dupleix.
Otto.

Anonyme a dit…

Il suffisait de composer "Ebel..." en recherche et tout dégoulinait ensuite.
Pôvre de moi !
C'est fou !!!...........................
Mon humble contrition.
Otto.

JPD a dit…

Qu'avez-vous trouvé concernant Ebel ?
J'ai beau chercher, je ne trouve que des montres suisses !

Anonyme a dit…


Fastoche !...
Vous tapez Ebel et cazet en recherche et vous tombez dessus en 1 ère ligne. Une boite de Boulogne-Billancourt.
Un peu au-dessous, et sur le même sujet, on trouve votre adresse.
Merci qui ?....non ! j'ai dit fastoche !
Otto.

JPD a dit…

Ah bah oui forcément, si vous tapez le nom complet, vous trouvez !
Mais moi, comme je suis plus intelligent que les autres, je n'ai tapé que Ebel... et je n'ai rien trouvé !
Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...