.

.

mardi 3 octobre 2017

Préfecture de Police (2) - Les appartements

Nous poursuivons notre visite de la Préfecture de police de Paris.

"Une vocation" de Julien Lorieux nous regarde monter l'escalier


Je trouve ce palier parfaitement convenable



Nous voici à présent dans les appartements officiels du préfet de police de Paris; nous sommes bien gardés !


Vues rares sur les appartements "privés".




Voulez-vous que je vous dise ? Je m'en contenterais bien !


Pièce mythique de la Préfecture, la salle de billard vit, le 25 août 1944, le général Leclerc recevoir du général von Choltitz la reddition des troupes de la garnison allemande de Paris.


Le drapeau bleu et rouge que vous voyez fut celui de la Musique des gardiens de la paix. La lyre en fils d'or qui ornait son centre fut décousue et le fil réutilisé pour broder une croix de Lorraine. C'est ce drapeau qui flotta dans la cour peu avant 9 heures le 19 août 1944. 



Dans ces cadres figurent la légion d'honneur décernée à la préfecture par le général de Gaulle, ainsi que le célèbre message du général Leclerc; "Tenez bon, nous arrivons"



À présent, la salle à manger du préfet; la table est mise !






Dernière pièce des appartements d'apparat: la salle de bal où, parait-il, on ne danse plus guuère... Dommage !



Cette grande pièce est utilisée pour des cérémonies officielles, remises de décorations, etc...


Je vous avais dit que nous reverrions le bow-window déjà vu dans la ruelle intérieure; le voilà !


Les magnifiques vitraux sont signé de Henri Marcel Magne et Raoul Lefèvre.
On observera sans rire que les tapisseries de la salle de bal sont bien peu républicaines...


Allez, il est temps. Au revoir Monsieur le Préfet et merci de votre accueil !
Merci aussi à tous les personnels de la préfecture dont le sourire et la gentillesse n'ont pas pu être pris en défaut.


Hélas, à moins d'être invité par le préfet, il y a peu de chance de visiter ces lieux. On peut néanmoins s'attendre à ce qu'ils soient à nouveau ouverts au public lors des prochaines journées du patrimoine.

1 bis rue de Lutèce, Paris IV°.

2 commentaires:

marc a dit…

superbe, je mets la préfecture de police en tête de ma liste pour les prochaines journées du patrimoine.

JPD a dit…

Ah bon, tu ne retournes pas à l'ambassade du Mexique ? ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...