.

.

lundi 16 octobre 2017

La rue parisienne (20)

Un remaniement au conseil de Paris ?
Immédiatement, on se dit que madame Hidalgo, constatant l'incapacité de certains adjoints à accomplir leur tâche, allait enfin les remplacer par des gens compétents...
On se dit que ne resteront en place que ceux qui ont brillé dans leur fonction...
Et bien pas du tout !
C'est ainsi que monsieur Mao Péninou, adjoint chargé de la propreté (ne riez pas) est reconduit dans ses fonctions, sans doute eu égard à sa réussite...
On se demande qui est le plus à blâmer: les adjoints qui ne font pas leur travail ou le maire qui maintient en fonction des gens incompétents.

Illustration de ce qui précède, le vingtième chapitre de notre feuilleton "La rue parisienne" avec les photos de cette semaine:


Et à quelques pas de là:


Bonne semaine !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Feuilleton ennuyeux et obsessionnel. On aimait mieux quand vous nous faisiez découvrir les trésors cachés de la capitale. Les ordures, tout le monde les voit. Paris n'est pas la pire des villes européennes sur le plan de la propreté…

JPD a dit…

Vous avez raison ! J'ai moi-même qualifié ce "feuilleton" de lamentable dans un article précédent.
Alors, que faire ?
Ne rien dire et faire l'autruche ?
Faire semblant de ne pas voir l'état déplorable de certains quartiers, ne pas voir l'écart de traitement grandissant entre différents arrondissements, être aveugle face à la considérable dégradation de l'état de nos rues ?
Ignorer la présence envahissante des rats ?
J'ai choisi d'ouvrir les yeux sans me boucher le nez.
Les impôts locaux augmentent, les effectifs municipaux augmentent mais les ordures ne sont plus ramassées qu'épisodiquement, les affiches sauvages ne sont plus arrachées, les tags ne sont plus effacées.
Qui bene amat, bene castigat ! Aimer Paris, ce n'est pas taire une réalité dégradante; c'est plutôt tout faire pour que la situation s'améliore, et c'est ce qu'à mon modeste niveau, je tente de faire...

Mais là où vous êtes injuste, c'est quand vous dites que mon lamentable feuilleton remplace les découvertes et trésors cachés de la capitale ! Il ne remplace pas, il vient en complément !

Croyez bien que je serais le plus heureux si je pouvais arrêter ce feuilleton. Une seule solution: rendre nos rues aussi propres que les rues du VII° ou du XVI°, de Saint-Denis ou de Saint-Ouen !

Anonyme a dit…

Un conseil d'ami : faites un tour à Marseille. Vous verrez que Paris c'est la Suisse à côté (quoique la Suisse…)

Florian Delorme a dit…

Bon, c'est vrai que Paris est plutôt propre comparé à Bruxelles (cette ville est très salle et fait passer Pristina au Kosovo pour Singapour), mais Paris actuellement est quand même trop sale par rapport à St Ouen, Vitry, ou le VIII ème.
Venez rue de Nancy, dans le 10 ème, on a un dépotoire, urinoirs. C'est une petite rue pré haussmannienne, qui autrefois faisait partie de la rue des Marais.
Une fois, j'ai vu un matelat rester un bon mois sur un mur dans le 18 ème.
Et je ne parle pas de l'état des berges du canal st martin.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...