.

.

lundi 17 avril 2017

Retour rue Saint-Antoine

En février 2013, nous avions visité le 111 rue Saint-Antoine (Clic !)


Notre lectrice Fati nous envoie ces photos qui prouvent que contrairement à ce que disent certains, je n'ai pas continuellement le nez au ras du sol: cette pierre à bois m'avait échappé !





Je profite de cet envoi pour préciser un point.
Dans une vitrine placée à l'entrée de l'immeuble, une plaque indique "Ancien hôtel des vivres".
Cette pancarte induit les visiteurs en erreur, il ne faut pas la croire ! 


L'Hôtel des vivres le plus connu, photographié par Eugène Atget, se trouvait au 83 rue Charlot (III°); il a été démoli en 1903.

 
Image musée Carnavalet


Il y eut bien un "ancien hôtel des vivres" rue Saint-Antoine. C'est dans celui-ci que fut transféré, en 1805, la bibliothèque de la ville de Paris. Le problème, c'est que cet hôtel se trouvait au numéro 110 (nous sommes au 111), or, l'actuelle rue Saint-Antoine ne compte que cent numéros du côté pair !
Il faut se souvenir que la partie orientale de la rue de Rivoli aboutissant à la rue Saint-Antoine ne sera réalisée qu'après 1850, lors des grands travaux du baron Haussmann. La rue Saint-Antoine fut à cette occasion amputé de ses grands numéros, dont le 110 où se trouvait notre Hôtel des vivres !

Encore merci à Fati !

111 rue Saint-Antoine, Paris IV°.

1 commentaire:

marc a dit…

En fait, il y a 4 pierres à bois. Une dans la première cour avec sa "fontaine" et 3 dans la seconde.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...