.

.

mercredi 5 janvier 2011

La dernière fleur de lys

A l'Hôtel-de-Ville de Paris, il y a un service qui s'occupe des plaques de rues.
A l'Hôtel-de-Ville de Paris, il y a un service qui s'occupe des panneaux routiers.
A l'Hôtel-de-Ville de Paris, il y a un service qui s'occupe de la propreté.
A l'Hôtel-de-Ville de Paris, il y a un service qui s'occupe du patrimoine.
Et voici la synthèse:



























Derrière cette pollution visuelle municipale, se cache un trésor du patrimoine: l'ultime fleur-de-lys qui n'ait pas été martelée pendant la Révolution. Ces marques "sur ordre du Roi" étaient celles du recensement (SG pour paroisse Saint Germain l'Auxerrois).






























Angle des rue Bailleul et rue de l'arbre sec, Paris I°.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...