.

.

lundi 7 janvier 2019

D'Haïti à La Garenne-Colombes (en passant par Hawaï).

Le filon des vestiges des Expositions universelles serait-il inépuisable ? 
Il faut le croire car ceci est le soixante-et-unième article consacré à ce thème !


En vérité, c'est un lecteur de Paris-Bise-Art qui m'a fait part de l'existence de ce trésor discret, niché au fond d'un quartier calme et pavillonnaire de La Garenne-Colombes.
J'enfourchai donc aussitôt mon fougueux destrier et, d'un galop souple mais soutenu, je me ruai là où le soleil se couche: à l'ouest !

Il est agréable de constater qu'il existe encore des quartiers non encore totalement bétonnés, où les jardinets entourant des pavillons donnent un sentiment de ville civilisée...

Nous y sommes.


On passerait cent fois devant ce pavillon sans penser qu'un jour il fit la fierté des habitants du pays qu'il représentait...


Il faut se placer dans le sens opposé à la circulation pour voir les magnifiques décors:




Que lisez-vous ?



Remarquez la fraîcheur des céramiques; elles ont cent-trente ans !



On remarque un bonnet phrygien, emblème révolutionnaire et partie intégrante des armoiries du royaume d'Haïti:



C'est l'irremplaçable Gallica qui nous montre le pavillon "en situation", pendant l'Exposition universelle de 1889:


Et si je vous dis à présent que ce pavillon servit de représentation au royaume d'Hawaï, dernière apparition internationale de cette monarchie qui devait tomber quatre ans plus tard ? 
Bof, Haïti, Hawaï, quelle importance... Et bien lisez l'histoire de notre pavillon et vous verrez qu'un "simple" pavillon de banlieue peut nous faire (re)découvrir des phases d'histoire oubliées.
Allez voir ce site passionnant qui vous dira tout !


J'espère qu'ils ne m'en voudront pas de leur emprunter cette photographie de notre pavillon ensoleillé; mes deux visites ont été assombries par un temps de Toussaint !
Je ne voudrais pas que vous pensiez qu'il fait toujours gris à La Garenne-Colombes !


Un grand merci à Philippe Le Port et à Françoise Mary !

 --->  Cette maison est privée. On ne visite pas. Et on respecte la tranquillité des habitants !

Pour voir d'autres articles consacrés aux Expositions universelles (ou coloniales), cliquez sur le libellé "Exposition universelle" (ou Exposition coloniale) ci-dessous.

13 rue Auguste Buisson, La Garenne-Colombes (Hauts de Seine).



3 commentaires:

Anne a dit…

Je pensais que vous gardiez cette découverte..."sous le coude" en vue d'un prochain jeu de l'hiver.

JPD a dit…

Non, mais depuis plus d'un mois, il n'y a pas eu de soleil à Paris et ça ne donne pas de belles photos.

Fulgence a dit…

La presse en a pas mal parlé il y a une semaine, j'espère que les habitants ne vont pas être trop embêtés... http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/hauts-de-seine-il-a-retrouve-un-ancien-pavillon-de-l-exposition-universelle-01-01-2019-7979211.php

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...