.

.

vendredi 28 septembre 2018

Grand hôtel de Monaco - Ambassade de Pologne

Marie de Brignoles était déjà séparée d'Honoré Grimaldi, prince de Monaco, lorsqu'elle pris possession de cet hôtel particulier construit entre 1774 et 1777 par Brongniart.
Après avoir abrité l'ambassade de Turquie puis Sieyès et Davout, l'hôtel sera racheté par le banquier hollandais William Hope qui le dénaturera. L'hôtel passera ensuite entre les mains du baron Achille Seillière puis de Jacques Seligmann qui le cédera enfin à l'état polonais pour y établir son ambassade.

L'hôtel est invisible de la rue: il faut parcourir cette allée pour l'atteindre:


La cour d'honneur qui nous démontre que monsieur l'ambassadeur aime les voitures allemandes...


Rouge et blanc ! Telles sont les couleurs du drapeau polonais que nous saluons respectueusement dès l'entrée.


Après l'entrée, tournez à gauche et grimpez cet imposant escalier à la française:


L'ascension de l'escalier d'honneur n'est pas terminée que déjà un plafond nous saute aux yeux.
Cet hôtel abrite selon moi des plafonds parmi les plus beaux de Paris.


Seul l'étage noble - les pièces de réception - est ouvert à la visite. On ne va pas se plaindre, c'est superbe !


Alors ?



et celui-la ?



Je vous avais prévenu !





Il est dommage que le personnel de l'ambassade présent sur place ne parle pas français; on aimerait plus d'explications.





Ce n'est pas parce qu'on admire les plafonds qu'il ne faut pas admirer les planchers !


Nous ne verrons pas hélas la façade sur jardin (classée); observons quand même l'harmonie chromatique !







Dans cette pièce, des marbres de toutes les couleurs



On reste sur sa faim pour ce qui est de l'histoire du lieu, mais on reste confondu devant une telle richesse.
Un grand merci au personnel de l'ambassade pour leur accueil, même en anglais !


57 rue Saint-Dominique, Paris VII°.

mercredi 26 septembre 2018

Du nouveau outre-périph !

La colonne de droite de Paris-Bise-Art, déjà très riche, s'enrichit encore !
Après "les meilleurs blogs et sites parisiens non commerciaux", après les "blogs et sites parisiens de quartiers", une nouvelle rubrique est inaugurée aujourd'hui: "Les blogs et sites d'outre-périph".

Pour étrenner ce chapitre prometteur, j'ai choisi un jeune blog dédié à une commune pleine de surprises, Clichy-la-Garenne où Paris-Bise-Art s'était déjà arrêté trois fois (Clic !): Clichyrama.

Je vous y attends !







Pagode Tinh Tam - Sèvres

Très étonnante vision dans ce secteur pavillonnaire résidentiel de Sèvres: une pagode !
 

Inaugurée en 1990, la pagode Tinh Tam a été construite par des artisans bénévoles de la communauté bouddhique. L'inauguration verra plusieurs Grands Vénérables venir spécialement de Hong-Kong, Formose et Singapour.



Un Bouddha couché vous accueille dans le jardin:



Au premier étage, dans la salle principale, trois statues de Bouddha recouvertes d'or:







"Sur les blancs nénuphars, l'oiseau ployant ses ailes,
Buvait de son bec rose en ce bassin charmant"
                       La fontaine aux lianes - Leconte de Lisle

Bah oui, j'avais envie d'une petite citation !


Bon, je crois qu'on nous fait signe que la visite est terminée...


J'ai oublié de vous dire: "Tinh Tam" veut dire "cœur tranquille", c'est joli non ?


2 Rue des Bois, 92310 Sèvres

Fontaine Wallace multicolore

Dans notre grande série des fontaines Wallace multicolores, voici un nouveau modèle découvert dans le XI° arrondissement:




Rappel: pour voir d'autres modèles de fontaines Wallace, cliquez sur ce libellé: Clic !


Face au 81 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris XI°.

lundi 24 septembre 2018

Hôtel de La Vrillière ou hôtel Saint-Florentin

Hôtel de la Vrillière ou de Rothschild, hôtel de Saint-Florentin ou de Talleyrand Périgord ou Centre George C. Marshall, vous ne pouvez pas le rater, c'est le dernier hôtel de la rue de Rivoli en arrivant à la Concorde.

Vous trouverez sur le site de l'ambassade US un historique de l'hôtel très complet, allez le voir: Clic !

C'est notre envoyé spécial Claude P qui a décidé ne nous faire visiter ce magnifique hôtel appartenant aux Etats unis d'Amérique, suivons-le !


Vous ai-je dit que j'aimais les escaliers ?


 Alors les bétonneurs, vous pouvez faire plus beau ?



Un salut respectueux au diable boiteux:


 

La qualité des restaurations laisse pantois...




Quelques photographies rappellent que c'est ici, après guerre, que s'est organisé le plan Marshall pour l'Europe:



Avouez que c'est une belle paire de glands !





Elle est bien jolie la place de la Concorde quand elle n'est pas encombrée par un manège forain !







Vous avez des dessus de portes comme ça chez vous ? Moi non.




The stars and stripes et l'aigle américaine, merci aux USA d'entretenir si bien notre patrimoine.


Merci à notre envoyé spécial Claude P. pour cette visite.

2 rue Saint-Florentin, Paris VIII°.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...