.

.

vendredi 24 février 2017

Une piscine de chocolat !

Si vous vous rendez au 28 boulevard Bonne-Nouvelle, vous trouverez le musée du chocolat, nommé aussi "Choco Story" car les frenchies understand bien mieux quand c'est in english, comme pour les olympic games qui sont comme chacun sait, "made for sharing".


Nous prenons un ticket et descendons vers des espaces où tout vous est expliqué: de la cabosse à votre chocolatier !



C'est bien simple, la seule visite de ce musée vous fera prendre un kilo !


Seulement voyez-vous, certains détails de la décoration me font réfléchir...


Des carreaux de faïence avec des poissons ? et ce ne sont pas des poissons en chocolat.


Et puis, cette déco. tout en carrelage fait plus penser à une piscine qu'à un musée, non ?


Regardez cette fontaine ? Si encore du chocolat chaud y coulait...


La dernière pièce du musée vous proposera de goûter à différents crus de chocolat et même, sous les conseils avisés d'un maître chocolatier, de confectionner vos propres chocolats... dans un cadre surprenant !



Regardez ces photographies anciennes:


Nous sommes dans la première piscine à vagues parisienne construite au début des années trente par l'architecte Lucien Bréguet, la piscine Neptuna.
C'est ce même architecte qui construira quelques années plus tard la piscine Lutétia, déjà vue sur PBA ( Clic !).
Après guerre, cette piscine deviendra un lieu très gay avant que ce mot ne soit en usage.
Le bassin de la piscine a été détruit pour construire un parking, mais les annexes subsistent, comme cet ancien hammam.


Le site du musée: Clic !

Prix d'entrée: 11,00 €

28 Boulevard de Bonne Nouvelle, Paris X°.

3 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

je savais que le chocolat était anti stress , mais je viens de découvrir qu'il faisait devenir gay
à part ça pour les jeux olympiques je suis bouleversé , il n'y a plus que Paris et Los Angeles en lice , et grâce ou à cause du muslim ban du décoloré nous risquons de les avoir en 2024

marc a dit…

Sauf erreur Hidalgo était contre les JO et a tourné casaque
Au moins la maire de Rome a tenu ses promesses de retirer la candidature de sa Ville en dépit des pressions du monde du fric.
Les leçons de toutes les villes qui ont eu des JO assortis de dettes immenses ne servent à rien.
Une expo universelle toucherait tous les habitants qui ne sont pas tous des fans sportifs

le grand barde de PBA a dit…

Marc a raison , les JO ont souvent générés des dépassements de budget quand ils n'ont pas pas jeté le pays dans le marasme comme en Grèce
Après des JO les pays restent avec des tas d'installations sportives inutiles , pistes de bobsleigh ect
Au contraire les coupes du monde de foot ball et rugby sont excédentaires et peu de travaux sont nécessaires pour les organiser
oui à l'expo universelle