.

.

.

.

lundi 29 juin 2015

Le musée caché de l'Art déco...

Juste à côté de la mairie du XIV°, ce massif bâtiment de briques rouges n'attire pas particulièrement l'attention. Il s'agit de la "mairie annexe, c'est marqué dessus !


La gentillesse du personnel d'accueil nous permet d'entrer ; merci à eux !


Le grand escalier ne déparerait pas une mairie à part entière :


Le style est clairement Art déco. 



Dans l'escalier, une stèle se souvient du général Leclerc :


Le premier étage abrite l'immense salle des fêtes. Cet espace modulable est intégralement "dans son jus". Tout est d'origine.


Outre la décoration, ce qui frappe ici, ce sont les immenses peintures... Sommes-nous dans un musée de l'Art déco ?



Robert Poughéon, Jean Despujols, Fernand Hertenberger, Jean Dunand, Charles Picart Le Doux, etc... Je connais des musées qui donneraient cher pour posséder un tel ensemble.




Observez les vitraux du maître verrier Louis Barillet :  



Aucune faute de goût, les luminaires sont assortis au style :


Un grand bravo aux équipes municipales successives qui ont su conserver intact cet ensemble Art déco remarquable datant des années trente.

Rue Pierre Castagnou, Paris XIV°.

15 commentaires:

Anonyme a dit…


Les Arts Déco, c'est quand même très chouette !
Ici, on est en plein n'dans.
Voilà tout de même une expression qui fait époque et n'est comparable à aucune autre.
Otto.

charly pierre a dit…

M Otto vous avez comme d'habitude raison
et si je me souviens bien de certains de vos commentaires , il semble que vous soyez un contemporain des arts déco
on faisait décidément de belles choses dans ces années 20,30,40

VenetiaMicio a dit…

Merci pour toutes ces photos qui me font faire un retour dans mon enfance ! Je ne sais pas si elle existe encore, mais petite fille j'étais inscrite à la bibliothèque qui se trouvait en terrasse, avec des baies immenses. Combien de "jeudis" j'ai passés là à lire ou à choisir les livres que j'empruntais pour une semaine ou deux !!! J'ai pu aussi lire mes premières bandes dessinées, telles celles de Tintin etc...
Je peux vous assurer que le lieu était à l'image de ce que vous nous présentez et que l'on s'y sentait vraiment bien, en tout cas malgré mon jeune âge (c'était en 1955) j'aimais beaucoup cette ambiance et comme le dit Otto c'est chouette les Arts Déco !!!
J'allais à l'école juste à côté rue Durouchoux et c'était pratique.
J'avais lu quelque part que Michel Audiard avait fréquenté la bibliothèque de l'annexe et qu'il l'adorait.
Danielle

charlie pierre a dit…

ce qu'il y a de formidable dans votre blog c'est non seulement les sublimes photos et les excellents reportages , mais c'est aussi les réactions que vos articles suscitent et les souvenirs qu'ils font ressurgir

JPD a dit…

... et en plus on apprend qu'Otto est de style Art déco ! ;-))

Thérèse a dit…

Fantastique et le commentaire de VenetiaMicio vaut de l'or!

charlie pierre a dit…

j'oubliais aussi que du temps de mon enfance ( je suis né en 1958) nous n'avions pas classe le jeudi
on ne parlait pas des rythmes scolaires à cette époque

charlie pierre a dit…

au fait ça commence quand les jeux de l'été ?
je n'en ai jamais résolu un , mais comme disait le baron de coubertin " l'important c'est de participer"

JPD a dit…

Pour les jeux de l'été, j'attends une livraison de neurones qui ne devrait plus tarder... ;-)

charly pierre a dit…

Il est vrai qu'au commencement de vos jeux de l'été vous aviez les solutions , mais à partir du scmilblic du métro Dupleix ce n'était plus trop le cas
je vous propose de continuer comme ça

Anne a dit…

Toujours aussi passionnant ! Merci aussi pour les photos des vitraux, leur observation précise est très intéressante, très épurés mais une grande force dans la représentation des scènes de vie quotidienne. Anne

Anonyme a dit…

Attention !
Par ces temps de canicule, les neurones, ça fond !
Bon ! c'est comme ça et on n'y peut rien.
Rappelez-vous les livreurs de glace aux cafés. Les voitures hippo dégoulinaient de flotte par l'arrière, comme le sac du livreur sur l'épaule qui servait à porter le pain de glace dans le troquet en était saturé.
C'était même pas sain pour le porteur. On appelait ça des chaud et froid.
Et vous ne trouverez plus personne, aujourd'hui, pour les ramasser, vos neurones, et encore moins pour vous les rendre.
C'est pas pour dire, mais on vit des temps difficiles.
Otto.

marc a dit…

Cette mairie annexe est vraiment superbe (et peu connue). paul Sédille en est l'architecte.J'ai toujours été impressionné dans nos mairies par le résumé de l'histoire et de la sociologie d'un arrondissement en quelques fresques. Ainsi on remarque sur les photos de JPD une fresque (Hertenberger) à la gloire des écrivains du XIV éme arrondissement avec au centre Balzac et sur un côté Chateaubriand, une fresque (Despujols) avec l'infirmière montre la tradition hospitalière du XIV ème.et bien sûr le vitrail de Barillet avec à droite un train sortant de la gare de la ligne de Sceaux, à gauche la maternité (nombreux hopitaux dans le 14ème), les carriers, les artistes peintres...c'est un bien beau bâtiment

Anonyme a dit…

Des recherches sur cette bâtisse de briques rouges que je ne parvenais pas à identifier (il faudrait que je pense à changer mes lunettes, puisque vous précisez que, sur la façade, est indiqué qu'il s'agit de la mairie annexe du 14ème arrondissement de Paris... or, je ne l'ai pas remarqué), m'ont conduite vers votre site où j'ai pu prendre connaissance de votre article particulièrement passionnant sur cette mairie annexe... un an après sa parution ! Grâce à vous, je suis parvenue, non seulement à mettre un nom sur une photo prise cette semaine, mais j'ai aussi découvert un sublime patrimoine Art Déco. J'enrage à l'idée de ne pas avoir eu l'idée de pousser la porte de cet immeuble ; pourtant, sa façade avait déjà attiré ma curiosité. Votre site est une véritable pépite pour tous les amoureux de Paris dont je fais partie. Vos reportages et les clichés s'y reportant sont tous aussi précieux les uns que les autres. Nul doute que je ferai à présent régulièrement un petit tour par ici. Soyez remercié de mettre tout ce savoir à la disposition de chacun. Merci également aux internautes qui viennent enrichir ces reportages de commentaires tout aussi précieux que les vôtres. Violette.

JPD a dit…

Merci de votre commentaire !