.

.

samedi 17 avril 2010

Charlemagne et ses Leudes

Cette statue monumentale (25 tonnes) a deux particularités.
Premièrement, elle fut exposée pour la première fois dans la galerie d'Iéna lors de l'exposition universelle de 1878.
Deuxièmement et sauf erreur de ma part, elle fut pendant le deuxième guerre mondiale, la seule statue parisienne épargnée par les occupants. Ceux-ci, ayant un grand besoin de métaux pour leur armement, avaient démonté pour les fondre toutes les statues de la capitale.
Pourquoi épargner Charlemagne ? Simplement parce-que ce roi carolingien était franc avant d'être français ou allemand. Dans les deux pays, on a toujours tenté de s'approprier "Charles le Grand" ou "Karl der Grosse"... Après tout, il a régné depuis Aix-la-Chapelle (en allemand: Aachen)... Il était donc logique que les soldats allemands respectassent un roi qu'ils considéraient comme l'un des leurs !
Voyons d'abord la statue présentée lors de l'exposition universelle:






















et aujourd'hui:
























Avez-vous reconnu Roland ? (celui de Roncevaux) C'est celui qui a une épée à la main !














Place du parvis Notre-Dame, Paris IV°

Aucun commentaire: