.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

mercredi 13 janvier 2010

Le pavillon indien du prince de Galles


Hors Paris


Lors de l'exposition universelle de 1878 tenue au Champ-de-Mars, le plus grand pavillon étranger était celui de l'Angleterre, la super-puissance d'alors. Au sein de ce pavillon, les possessions indiennes du Prince de Galles étaient présentées dans ce luxueux bâtiment à bulbes.













Après l'exposition ce pavillon fut remonté à Paramé, alors comune indépendante aujourd'hui quartier de St-Malo. C'était une luxueuse villégiature destinée à la location. Hélas une tempête eut raison de la structure en bois et l'on re-démonta le pavillon indien pour le remiser.
















En 1924, une petite partie fut rapatriée à Courbevoie où on le reconstruisit à la va-vite, en inversant le rez-de-chaussée et le premier étage. Les bulbes en zinc ont également été refaits.
En 1951, le pavillon et les terrains attenants ont été vendus à la ville de Courbevoie qui y aménagera l'actuel Parc de Bécon.











Triste fin pour le pavillon du Prince de Galles: il sert aujourd'hui de remise aux jardiniers municipaux...











Si vous allez au Parc de Bécon à Courbevoie, n'oubliez pas de le traverser, car vous y verrez également ça:
http://paris-bise-art.blogspot.com/2009/11/pavillon-de-la-suede-et-de-la-norvege.html

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...