.

.

dimanche 31 janvier 2010

Villa de l'ermitage

A deux pas de la bruyante rue des Pyrénées, ce petit coin de campagne...







































C'est quand les vendanges ?













Villa de l'ermitage, Paris XX°.

samedi 30 janvier 2010

Immeuble riquiqui

Pourquoi, au milieu de ces beaux immeubles haussmanniens, a-t-on construit ce tout petit bout de machin ?






Simplement parce qu'il a été construit sur la parcelle où se trouvait l'enceinte de Philippe Auguste !






7 bis boulevard St-Germain, Paris V°.

vendredi 29 janvier 2010

Le départ des fruits & légumes

"Le départ des fruits & légumes du coeur de Paris le 28 février 1969." Tel est le titre de ce tableau (presque) vivant et de grande taille qui se cache dans le bas-côté gauche de la nef de l'église Saint-Eustache. Une nostalgie souriante en quelque sorte...






Eglise Saint-Eustache, 2 impasse St-Eustache, Paris I°.

jeudi 28 janvier 2010

mercredi 27 janvier 2010

Hôpital Lariboisière

Ce n'est généralement pas de gaieté de cœur qu'on se rend à l'hôpital. Pourtant aujourd'hui, je vous convie à faire quelques pas au sein d'un grand établissement parisien coincé entre la gare du nord et le métro aérien...










Vous traverserez d'abord ce grand espace vert en gardant le cap sur la chapelle, tout au fond.
Eh oui, que voulez-vous, à l'époque on se plaçait sous la protection de "L'Espérance", "La Charité" et "La Foi", les noms de ces trois statues.




















Entrez, n'ayez pas peur!












Et là, surprise, de très belles fresques...














Mais surtout ce magnifique plafond à caissons.













2 rue Ambroise Paré, Paris X°.

lundi 25 janvier 2010

Le jardin japonais de l'Unesco

Il vous faudra d'abord envoyer un email à visits@unesco.org afin de solliciter une visite. Une réponse vous parviendra par la même voie, vous fixant un rendez-vous trois mois plus tard. Vous confirmerez cette date qui pourra néanmoins être modifiée en fonction des "impératifs de fonctionnement" de l'organisation... Le jour dit, vous vous présenterez, muni de votre pièce d'identité, et subirez un contrôle strict.


Ce jardin japonais en contrebas de la voirie est un lieu particulièrement reposant.





Beaucoup de symboles dans ce jardin dévolu à la paix.
















La passionnante conférencière qui vous accompagnera vous expliquera tout ça...

















Mais il vous faudra revenir bientôt dans la grande ville !























7 / 9, place de Fontenoy, Paris VII°.

dimanche 24 janvier 2010

Hou ! les sales bêtes ! - Dinosaures

On fait de drôles de rencontres dans le Jardin des Plantes...


Ici vers l'entrée de la rue de Buffon, côté Place Valhubert, Paris V°.

samedi 23 janvier 2010

L'apéritif sous la tonnelle, ça vous dit ?

Vous passerez le porche bleu et après quelques pas, vous atteindrez cette allée tranquille.






Il ne vous restera plus qu'à servir l'apéritif sous la tonnelle...







140 rue de Belleville, Paris XX°.

vendredi 22 janvier 2010

Hôtel des Vins ou hôtel Dupin ?

Edifice élevé dans les années 1640-1650 par Nicolas Ladvocat (conseiller d' Etat), il sera racheté par l'arrière grand-père de Georges Sand (Dupin) qui y recevra J.J. Rousseau en voisin. D'abord connu sous le nom d'Hôtel des Vins, il sera ensuite dénommé Hôtel Dupin.


Entrez sous ce porche discret...


A votre gauche dans la cour, regardez ce magnifique escalier (classé)...





Et une fois dans la cour, retournez-vous et regardez le deuxième étage...





Ce cadran solaire peint date du début du XVIII° siècle et est encore dans un remarquable état.










68 rue Jean-Jacques Rousseau, Paris I°.


Pour voir l'escalier ---> Clic !

mercredi 20 janvier 2010

Ne cassez pas la dalle !

Au pied de l'église St-Julien le pauvre, à droite de la porte d'entrée, cette grosse pierre est bien discrète... d'autant qu'elle est souvent masquée par les voitures du personnel de l'église.



Ce que vous avez sous les yeux est en fait l'une des rarissimes dalles de la voie romaine qui traversait Paris du sud au nord, le "cardo maximus" (actuelle rue St-Jacques).

Rue Saint-Julien-le-pauvre, Paris V°.

mardi 19 janvier 2010

Les boulangers des hôpitaux

Oeuvre du sculpteur Alexandre Charpentier, cet impressionnant bas-relief en grès émaillé trône fièrement au milieu d'un petit square.


Il nous rappelle que l'hôtel Scipion voisin abrita jusqu'en 1974 la boulangerie centrale des hôpitaux de Paris.


Square Scipion, Paris V°.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...