.

.

mercredi 22 août 2012

Les annexes du Muséum National d'Histoire Naturel

Site en danger

Du Jardin des Plantes, il suffit de traverser la rue Buffon et d'entrer par un des porches entre les 43 et 63 pour accéder aux annexes du Museum National d'Histoire Naturelle (MNHN). Ici nous sommes dans un autre monde où des chercheurs cherchent, des étudiants étudient, des ouvriers oeuvrent et où des grenouilles se reproduisent !





L'orangerie et la graineterie se trouvent le long de l'ancien lit de la Bièvre. Cet ensemble architectural encore intact témoigne des débuts de l'architecture droite portée par le béton armé; l'architecte en chef du museum, Emmanuel Pontremoli, chargera les frères Perret d'exécuter les plans.




Ce qui ressemble à un jardin-potager n'est rien moins que le conservatoire des pieds-mères et la culture des porte-graines. 



De nombreux recoins qui sont autant d'éco-systèmes et où il est bien agréable de flâner.


Cet ensemble connu sous le nom d'"îlot Buffon-Poliveau" est en danger. Dans certains ministères, des gens dont la passion consiste à couler du béton à la tonne ont "pondu" un projet prévoyant quelques 43000 mètres carrés sur huit étages !
S'il-vous-plait, allez voir le site de l'ASIBP qui se bat pour la défense de cet ensemble unique.

MNHN, 43 à 63 rue Buffon, Paris V°.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Tous les prétextes sont bons pour bétonner....Parions pour des bureaux, des logements inabordables pour le Citoyen et faisant de l'ombre à ce qu'il restera du Jardin des P.
Pourtant, dans mes souvenirs lointains, je revois ce Jardin des Plantes déjà assez misérable.
Allons !....Dutronc, faites-nous une nouvelle chanson contre ces promoteurs avides d'espace et de pognon.
Otto (Didact).

Adam a dit…

Avez vous reçu une invitation de visiter ces locaux? Je demande car je suis allé voir moi-même, mais j'ai été suivi tout le longue par la securité, et je n'ai pas pu prendre des photos.

L'Orangerie est impressionant (et pas typique de Perret), mais j'ai l'impression que tout le site a été laissé un peu à l'abandon, y compris par les gens qui y travaillent. A ma connaissance, le site n'est jamais visitable, même pendant les journées du patrimoine.

Je connais quelqu'un qui travail sur le site. Quand j'ai demandé si je pourrais visiter, il avait du mal à comprendre pourquoi j'aurais envie. Je pense qu'il faut le sauvgarder, mais en même temps, je pense qu'il est plus de tout adapté aux scientifiques qui y travaillent.

JPD a dit…

Il est possible qu'actuellement, se sachant sous la menace des bétonneurs, ils soient plus enclins à ouvrir leurs portes. Tout soutien leur semble bon à prendre.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...