.

.

lundi 20 août 2012

La statue de l'Hôtel-Dieu (7)

La statue du docteur Dupuytren nous présente sa collection d'été 2012. Cette fois, vous noterez les "effets spéciaux" utilisés pour modifier sa démarche...





Récemment, le fils du sculpteur Max Barneaud - auteur de la statue - a lancé une action visant à interdire cette coutume qui veut que les étudiants en médecine célèbrent la fin de leur internat en "décorant" la statue. Cet événement biannuel donne un sourire à l'hôpital, un lieu qui en a bien besoin...
Au lieu de chercher à faire interdire cette plaisanterie de carabins, pourquoi ne pas profiter de l'événement pour communiquer positivement sur l'oeuvre de votre père, Monsieur Barneaud ?

Rappel: Pour voir l'ensemble des envois consacrés à cette statue, cliquez sur le libellé "Hôtel-Dieu" ci-dessous.

Hôtel-Dieu, place du parvis Notre-Dame, Paris IV°.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Communiquer positivement, bien sûr.
Et même se réjouir de l’usage décoratif établi ce qui n’empêche pas le respect en entretenant la mémoire.
Parlerait-on du Manneken Pis de Bruxelles s’il n’était pas régulièrement habillé ?
Otto (Rineau).

Anonyme a dit…

Certains guides touristiques étrangers font mention de cette décoration. Des touristes du monde entier qui visite Paris, qui passent à l'Hotel Dieu, demandent à voire cette statue déguisée.
Dupuytren n'aurait pas manqué de défendre ses carabins.
On a tué Max Barnaud, cette statue va retourner dans un triste anonymat.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...