.

.

lundi 29 mars 2010

Trous de balles

Certains murs n'ont vraiment pas de chance. Regardez celui-ci: en 1918, il subit les bombardements ennemis (traces massives en bas du mur). A nouveau en août 1944, les combats pour la libération de Paris verront les troupes du Général Leclerc sérieusement prises à partie à ce même endroit (traces de balles de différents calibres en partie supérieure du mur).
Toutes choses égales par ailleurs, des pavés voleront ici en mai 1968 sans laisser de trace...

































Un peu d'humour noir: Savez-vous ce qui se cache derrière ce mur ? L'école des Mines ! Ca ne s'invente pas...












60 boulevard saint-Michel, Paris VI°.

1 commentaire:

Louis la Vache a dit…

Being a student of World War II history, «Louis» found this post to be very interesting.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...