.

.

vendredi 19 juillet 2019

Dior - Champs-Elysées

Quand Dior s'installe sur les Champs-Elysées, il dessine un immeuble en adéquation avec la marque, chic et contemporain.


Regardez comme cet immeuble se décolle !


Amusant, non ?



L'ensemble de la façade évoque l'immeuble de l'avenue Montaigne, actuellement fermé pour travaux.


Pour mémoire, l'immeuble tel qu'il se présentait naguère:


Et il y a plusieurs années, quand Paris pensait que les Champs-Elysées étaient un bon endroit pour renseigner les touristes...


Les Champs-Elysées étant devenus ce qu'ils sont, l'entrée du magasin est surveillée par des gorilles...
L'aménagement est chic, mais un chic que les clients Dubaïotes ou Timorais apprécieront plus que les Vésigondins ou les Alpicois...




Rappelant l'avenue Montaigne, un mur de cannage est habillé de tenues blanches; ça donne envie de se marier !
(Je plaisante !)



127, avenue des Champs-Elysées, Paris VIII°.

jeudi 18 juillet 2019

Un défilé du 14 juillet européen

L'événement du weekend, ce fut incontestablement le défilé du 14 juillet; notre envoyé spécial Claude P. y était.
Il nous envoie d'abord ces images des soldats ayant défilé qui, par tradition, sont reçus à déjeuner à l'hôtel de ville.

Les grandes écoles, Saint-Cyr et Polytechnique:


Toute l"Europe était là (ou presque):


Mention spéciale pour les forces spéciales portugaises:


La Gendarmerie nationale en grande tenue:


Un Pompier de Paris:


Honneur aux Marins-pompiers de Marseille !
Le saviez-vous ? Il a fallu une autorisation spéciale pour que les Marins-pompiers défilent à Paris dans leur tenue "Grand blanc" car normalement, celle-ci n'est jamais portée au nord de la Loire !


à suivre...


14 juillet: exposition sur l'esplanade des Invalides

Le 14 juillet, ce n'est pas seulement le défilé, c'est aussi une exposition sur l'esplanade des Invalides. Celle-ci était cette année consacrée à l'innovation.

À tout seigneur tout honneur, commençons par le char Leclerc:


Nouveauté: le camion Iveco ACTL 8x8


Sur ce même camion, un VBL (véhicule blindé léger) est harnaché en prévision d'un aéro-largage:


Une petite dépanneuse:


Nouveauté: le véhicule léger polyvalent Masstech de Technamm remplaçant des vieux P4:


Bien connu de tous, l'éternel VAB:


Et son remplaçant, le Véhicule Blindé MultiRôles (VBMR) Nexter-Renault trucks. Notez le tourelleau télé-opéré.


Une Grue Liebherr du Génie:


Installé sur le plateau d'un camion Acmat, un lance-missile Mistral:


Les voilures tournantes étaient représentées par un Caracal de l'ALAT (Aviation légère de l'armée de l'air), un Dauphin de la Marine ainsi qu'un Caracal de l'Armée de l'air équipé d'une perche de ravitaillement en vol.


Plutôt inhabituel en plein Paris, un Mirage 2000:


Nouveautés encore, ces "mules" destinées - comme leur homologues animales - à soulager les fantassins de leurs trop lourdes charges:


Les nouveaux robots ressemblent parfois à des jouets d'enfant !


Les nouveaux fusils anti-drones:


Hier encore de la science-fiction, l'exosquelette est désormais une réalité:


Merci à notre envoyé spécial Claude P. !


mercredi 17 juillet 2019

Rue Legendre: prison ou bunker ?

Il est vrai qu'on peut se poser la question...


Cet immeuble de logements sociaux représente bien la façon dont des décideurs habitant le sixième et des architectes vivant dans le septième envisagent la vie des petites gens... Si ce n'est pas du mépris, qu'est-ce que c'est ?

Je me refuse à vous donner les noms des architectes qui ont commis ça, car pour moi ils n'ont pas droit à ce titre !

Merci à Matthieu pour cette horreur !

111-113 rue Legendre, Paris XVII°.

lundi 15 juillet 2019

Le colombier de Créteil

Hors Paris


En un peu plus d'un siècle, la ville de Créteil a changé !
C'est au milieu d'immeubles récents, dans un quartier résidentiel, que nous découvrons le colombier:



27 mètres de circonférence, 15 mètres de haut, ce colombier date du XIV° siècle. De cette époque, c'est le seul survivant de son espèce en Île de France.


Nous pénétrons dans la salle basse du colombier par une porte cintrée surmontée d'un écu:



La salle basse est - évidemment - circulaire. En son centre, une colonne de pierre constituant le "pied du colombier".


C'est ici que nous sera présenté un film retraçant l'histoire du colombier et notamment son déménagement !


Nous ressortons pour accéder à la petite porte permettant d'accéder à la partie haute du colombier.


Cet escalier très étroit est pris dans le mur qui fait un mètre d'épaisseur.


Ne dites pas "il y a 1500 petits trous dans le mur", dites "ce colombier comporte 1500 boulins". Chaque boulin permettait à un couple de pigeons de mener sa petite vie.


Admirez la charpente réalisée avec l'aide des élèves du lycée Mansart de Saint-Maur, selon les croquis réalisés par Viollet-Le Duc (voir plus bas).


On nous dit qu'il n'y a plus de pigeons, j'apporte ici la preuve du contraire:


L'intérieur d'un boulin:


Au centre de la pièce, un solide mat tournant auquel est associée une échelle permettait (et permet encore) d'accéder à tous les boulins:



Notez la forme complexe de l'échelle qui épouse la courbe du mur:


Je tiens à remercier Eugène Viollet-Le-Duc qui a réalisé les plans ayant permis la restauration du colombier:



En 1972, notre colombier a été déplacé afin de permettre l'exécution d'un programme immobilier.
C'est à ma connaissance le seul exemple d'un colombier voyageur...


N'hésitez pas à consulter le site des Amis de Créteil, car ce sont leurs membres bénévoles qui assurent les visites.


Visites chaque premier dimanche du mois à 15 heures.
Visite gratuite

En face du 20 villa du petit parc, Créteil (Val de Marne).


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...