.

.

lundi 31 décembre 2018

Ciné-club - Metropolis 1966



Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Des rames Sprague, des portillons automatiques, des distributeurs de friandises, des stations sans tag, des publicités Mokarex, le "mono-coup" du chef de train, des voitures de première classe, en voiture s'il vous plait ! 
Un film de Jean-Yves Rousseau.
Le film s'arrête brutalement à 6'21.




Ciné-club - La vie en France en 1952 - Learn french !



Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Ce petit film est une leçon de français à destination des anglais parleurs !
C'est pour nous l'occasion de nous promener à Lagny-sur-Marne et d'observer les commerces, les automobiles, puis d'entrer dans un café...
C'est délicieusement caricatural et ringard, mais ça vaut bien nos françaises leçons d'anglais langage et nos "my taylor is rich" et "Brian is in the kitchen" !
Durée: 9 minutes.



Ciné-club - Paris 1965 à l'heure du déjeuner



Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Amusant petit film qui observe les habitudes des parisiens à l'heure du déjeuner.
Promenez-vous dans les rues de Paris au milieu des 404, des P60, des Dauphine et des Simva 1000 !
Payez en francs, traversez dans les clous, fumez partout, puis allez au restaurant, au bistrot ou en terrasse et mangez, mangez, mangez !
Durée: 8 minutes.



Ciné-club - Place des fêtes



Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Film terrible sur le massacre d'un quartier populaire par des décideurs lointains. Mise en parallèle d'une place des fêtes à échelle humaine et d'une dalle de béton brut écrasée par les silhouettes obscènes des tours. Visionnez ce film mais surtout écoutez le réquisitoire qui prend aujourd'hui une résonance tellement actuelle.
Durée: 10 minutes.




Ciné-club - Les automotrices de la SNCF en 1963



Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Ce long film est une revue exhaustive des automotrices électriques de la SNCF en 1963.
Une grande partie du film est consacrée à la banlieue parisienne bien sûr, mais les villes de province ne sont pas oubliées.
Revoyez la gare des Invalides, de la Bastille ou la gare Montparnasse (l'ancienne), et promenez-vous en rames "Standard", en rames "Budd" ou même dans les prototypes des "petits gris" !

Film couleur, durée 24 minutes.


vendredi 28 décembre 2018

Ciné-club: Paris et son district


Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Comment est la vie à Paris ? La question est posée à ceux et celles qui y travaillent, sur leur lieu d'activité professionnelle et pendant les pauses repas: boucher des Halles, agent d'entretien des rues, barman, ouvriers, banlieusards, etc.
Vous en profiterez pour prendre le métro et les trains de banlieue, visiter les halles (les anciennes), la Bourse, l'usine Simca de Poissy,  etc... On n'oubliera pas les bistrots non plus !

Mention spéciale pour le général de Gaulle accueillant à Orly le Négus Haïlé Sélassié. Celui-ci, en grand appareil, roule jusqu'à Paris dans la magnifique voiture présidentielle Talbot décapotable carrossée par Saoutchik. Comme moi vous poufferez en voyant l'aide de camp incapable d'ouvrir la portière de la voiture dans les jardins de l'Elysée... 

Hélas, ce film d'une durée de 34 minutes est trop lourd pour pouvoir être présenté ici. C'est pourquoi je l'ai enregistré sur Google Drive. Pour le visionner, vous devez avoir le lien suivant: 

https://drive.google.com/file/d/1Uri4H9Il9VfHza296d_oQFEF2vPf0bCm/view?usp=sharing

Je vous ai préparé quelques captures d'écran pour vous mettre l'eau à la bouche:








Ciné-club: le métro a cinquante ans !


Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Le métro a cinquante ans !
Durée: 2 minutes


Ciné-club: Paris 1920 - 1925.


Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Rare film colorisé de la belle époque. 
Mention spéciale pour les ouvriers-acrobates qui travaillent sur la Tour Eiffel.
Durée 10 minutes.



Ciné-club: L'exposition universelle de 1900


Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Présenté par "Antenne2" (oui, oui !), ce film d'une qualité exceptionnelle pour l'époque retrace ce qu'était l'Exposition universelle de 1900.
Durée: 10 minutes.



jeudi 27 décembre 2018

Petits arrangements entre amis...

Lisez cet article du Canard enchaîné assez instructif quant aux mœurs financières de l'hôtel de ville...


Le total ? 
873076 €


Jeu d'automne - Décembre 2018 (2) - La réponse

Vous aussi étonnez-vous: ce jeu commencé en automne voit sa solution publiée en hiver !

La réponse avait été postée par plusieurs d'entre vous qui habitent à côté, mais j'attendais l'avis du président de l'académie de la Goutte d'or, Jean-Raphaël Bourge, dont le blog "28 rue Affre" fait autorité.


Je lui laisse la parole:

c'est un bâtiment de "l'Œuvre de l'hospitalité de nuit" (siège social au 59 rue de Tocqueville), destiné à accueillir les sans domicile dans de grands dortoirs. Bâti en 1907. Cette oeuvre de bienfaisance catholique avait aussi un asile de nuit au 13 rue Laghouat (gravure ci-dessous), bâtiment détruit en 1926.



Notre immeuble se trouve donc au 33 rue Doudeauville, dans le XVIII° arrondissement.


Bravo à tous !


Ciné-club - Paris en 1920



Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Ce film rare des années vingt parle anglais, mais les images sont en français !



Ciné-club - Un vieux Paris qui va droit au cœur


Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Un vieux Paris qui va droit au cœur

Une suite d'images qui ne nous rajeunit pas !




Ciné-club: Paris 1969 Métro memories


***

Une petite balade dans le métro...

mercredi 26 décembre 2018

Ciné-club: L'Eldorado du dimanche




Pendant la période des fêtes, Paris-Bise-Art vous propose un assortiment de petits films anciens en relation avec Paris, bien sûr.
Mettez-vous en plein écran et n'oubliez pas le son !

***

Ceci est le tout premier film de Marcel Carné.

Gare de la Bastille. Après un voyage en train (vapeur) sur les rails que parcourt aujourd'hui le RER A, nous voici à Nogent-sur-Marne.
Sortons les canotiers et les canots,  allons guincher au baluche du coin (on peut fumer).
Ce film jusqu'alors inconnu de Marcel Carné dresse un tendre portrait des dimanches au bord de l'eau d'avant-guerre.
Connaissant le réalisateur, on ne s'étonnera pas d'y voir de jeunes et beaux rameurs caressés par une caméra amoureuse...
Durée: 15 minutes




lundi 24 décembre 2018

Le sapin des Galeries Lafayette - Noël 2018

Dans une ville de Paris triste et de plus en plus sale, il faut bien chercher pour trouver un air de fête. C'est encore une fois le grand sapin des Galeries Lafayette qui me permet de vous souhaiter un très joyeux Noël !  







Joyeux Noël !





vendredi 21 décembre 2018

Jeu d'automne - Décembre 2018 (2)

On passe dans une rue, on lève le nez et on découvre ça... Mais où ça ?


Bonne chance à tous ! 


mercredi 19 décembre 2018

Des ours aux Gobelins !

Est-ce un conte de Noël ?
Une hallucination ?
On ne sait pas...

Déjà en sortant du métro...


Puis au café...


Et c'est partout, dans chaque vitrine !








Un hôtel pour hiberner ?


Le coupable, c'est lui, Philippe Labourel, libraire (Au canon des Gobelins) depuis 1993 au 25 avenue des Gobelins.


Merci à Claude P. pour cette chasse à l'ours !

lundi 17 décembre 2018

Le reliquaire de la Salpêtrière

On a beau passer mille fois dans un lieu, il t a toujours quelque-chose qui vous échappe !
Tel était mon sentiment la dernière fois que je traversais l'imposante chapelle de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, lorsque je tombai en arrêt devant un petit bidule accroché au mur d'une des quatre sous-chapelles.



Aucune indication, pas de cartel pour légender cette chose... Vite, sortons le gros zoom !


Quand on pense que jadis, les reliques représentaient plus ou moins la richesse d'une église...


Certaines reliques valaient des fortunes, d'autres moins...


Une sorte de monnaie parallèle en somme, comme le bitcoin !


M'est avis que la Salpêtrière ne fera pas fortune en vendant ce petit bout de... de quoi au fait ? 


Rappel: vous voulez voir d'autres reliques ? Cliquez sur le libellé "reliques" ci-dessous.

47 boulevard de l'hôpital, Paris XIII°.

Villa des Arts (2)

Profitant de mon état momentanément souffreteux, notre envoyé spécial Claude P. a voyagé jusqu'à Montmartre pour nous faire (re)visiter la Villa des Arts où Paris-Bise-Art ne s'était pas rendu depuis 2009 (Clic !).
Suivons-le !




Il manque une plaque à cette collection déjà bien fournie, celle de Bertrand Delanoë qui vécut ici avant d'occuper de hautes fonctions !





Cet ensemble abrite encore aujourd'hui de nombreux ateliers d'artistes.




La preuve:


Dans le bâtiment nord, ne manquez pas le théâtral escalier qui proviendrait - dit-on - de l'exposition universelle de 1889.




Le grand barde me comprendra: je ne vois dans ce haut mur peint que la publicité pour le pastis 51 !


Merci à Claude P. pour ces images !

15 rue Hégésippe Moreau, Paris XVIII°.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...