.

.

mercredi 29 mars 2017

Le phare breton de Paris a été démoli

J'ai emprunté ce titre au journal Sud-Ouest qui illustrait ainsi le chagrin des bretons de Paris, mais aussi de tous les autres, devant cette nouvelle destruction.
Les bulldozers de madame Hidalgo ont bien fait leur travail, détruisant ce symbole auquel les habitants du XV° étaient si attachés.
Mais rassurez-vous, on va couler du béton à la place: 251 studios accueilleront des étudiants, des jeunes travailleurs et des travailleurs migrants. Ils dormiront bien le long des voies ferrées...


Rue de Castagnary, Paris XV°.

5 commentaires:

Anne a dit…

Sniff, sniff...Une bretonne égarée en Languedoc.

Philippe Célérier a dit…

Quel sacrilège... comme cette mairesse fait du mal au patrimoine parisien !

JPD a dit…

C'est vrai, hélas, elle n'aime pas Paris.

FM a dit…

Vraiment triste nouvelle... Moi qui passait devant depuis tout petit et ce en ayant toujours été fasciné par ce petit bout de Bretagne du XVe...

Les promoteurs passent, mais heureusement les souvenirs restent !

Thérèse a dit…

Bien triste.😪