.

.

.

.

lundi 13 juin 2016

Cité artisanale rue Daguerre

En passant, les mots "Cité artisanale" percutent votre œil de faucon...
Vite, un coup de frein et tentons d'entrer.
C'est ouvert !


La porte à peine refermée, c'est le silence...
 

et ça sent bon.
 


Certes il y a des gens qui travaillent ici, mais on sent un certain (bon) goût pour la détente
 


Mais laissez-moi butiner !
 


 63 rue Daguerre, Paris XIV°.

4 commentaires:

le grand barde de PBA a dit…

De l'insouciance de naguère
au Paris mutilé d' Hidalgo
Debout toujours la cité Daguerre
En hommage aux morts d'Orlando

Anne a dit…

Si LA CITE FLEURIE dans 13e n'existait pas cette bien jolie cité pouvait se voir rebaptisée !
Un bien joli moment, merci. D'un jardin l'autre...Gros soupirs pour le Bois Dormoy.

Anonyme a dit…


Ca ressemble à du vieux Paris", mais est-ce vraiment du vieux Paris ? Où se trouve la cachet d'ancienneté ? Ce n'est quand même pas inoubliable. Lee fleurs, très bien, elles habillent,mais l'hiver y est certainement plutôt sinistre.
A mon sens, il ne faut pas s'extasier à tout propos. D'accord entièrement pour préserver ces lieux paisibles, mais ça devrait s'arrêter là.
Râl'Otto.

JPD a dit…

Et bah voila, Otto est chafouin !

Bon, d'accord, ce n'est pas du vieux Paris, mais pour une fois, cette cité artisanale n'a pas (encore) été transformée en perchoir à bobos; des gens y travaillent encore, c'est assez rare pour être signalé.

Et puis, que voulez-vous, j'aime butiner !