.

.

.

.

jeudi 11 juin 2015

Démolition de l'ex-chapelle Saint-Jean

L'église Saint-Michel des Batignolles n'est pas dans le quartier des Batignolles mais dans le quartier des Épinettes... Pourquoi ?
Simplement parce que la première église édifiée à cet emplacement se trouvait alors sur le territoire de la commune des Batignolles-Monceaux, commune réunie à Paris en 1860. Le découpage administratif qui s'ensuivra verra la création du quartier des Épinettes sur ces terrains.

La première église Saint-Michel fut érigée en 1857 par l'architecte L. Boileau. Les matériaux utilisés provenaient de la démolition de la première église Saint-Augustin.
Devenue trop petite et menaçant ruine, cette première église fut démolie en 1910.
Le culte fut transféré provisoirement dans la très proche chapelle Saint-Jean qui prit dès lors le nom de Saint-Michel (mais le nom de Saint-Jean fut conservé pour la rue et la place).


Notre ex-église Saint-Michel, ex-chapelle Saint-Jean, servit depuis 1925 de salle paroissiale. Elle appartient à l'association Saint-Michel et non à la ville de Paris ; vous trouverez sur le site de la paroisse ( Clic ! ) les tenants et les aboutissants de cette démolition.


L'actuelle église Saint-Michel, en briques, fut inaugurée en 1925, neuf ans avant l'achèvement de son campanile.


Quelques photos du chantier affichées dans l'église :


19 avenue de Saint-Ouen, Paris XVII°.

2 commentaires:

marc a dit…

je me rappelle il y a quelques année que le remontage de la statue de St Michel en haut du campanile avait été épique. Quand à la démolition de l'autre bâtiment, ce dernier ne m'avait pas impressionné.
Sans vouloir faire de polémique sur un autre sujet, j'ai vu au BHV l'expo sur Roland Garros et le nouveau projet (A l'observatoire du 5ème étage: superbe vue sur l'Hôtel de ville d'ailleurs): le court entouré de serres du même style que celles de Formigé n'est pas si mal.

JPD a dit…

En vérité, je pense la même chose, ce qui explique mon silence sur le sujet.