.

.

.

.

jeudi 21 mai 2015

Une ancienne maison close... ouverte

Tout homme a dans son cœur un cochon qui sommeille.”  ( Charles Monselet )

A deux pas de la place de Clichy, dans une petite rue calme, se cache un petit hôtel tranquille, comme le dit la brochure.
Tranquille ? Assurément. Mais ce ne fut pas toujours le cas.
"Maison" de bonne réputation avant-guerre, le Rotary deviendra une pauvre maison de passe après la loi Marthe Richard de 1946...
C'est effectivement aujourd'hui un petit hôtel tranquille et impeccable à la clientèle de touristes et de représentants.


D'ailleurs la direction ne souhaite pas trop parler du passé...
Tant et si bien qu'à défaut de passer une nuit dans chaque chambre, je me vois contraint de vous proposer des photographies provenant du site de l'hôtel ( Clic ! ). Car l'hôtel a de beaux restes, voyez plutôt !


Nuits de Chine, nuits câlines...



Comme je sens chez certains comme une frustration, écoutez donc Alice Dona :


4 rue de Vintimille, Paris IX°.

3 commentaires:

charlie pierre a dit…

je commence à m'inquiéter pour vous
ce jour un article sur une maison de passe
, l'autre jour , c'était sur l'église St Leu St Gilles qui est Rue Saint Denis à deux pas du fameux " love hôtel "
à part çà continuez à nous régaler des vos trouvailles

JPD a dit…

Que voulez-vous... Je me sacrifie pour mes lecteurs !

charlie pierre a dit…

vivement le récit de votre visite au "love hôtel"
en espérant que ce soit aussi chaud que le film de Gaspar Noê présenté hier à cannes ou que Cinquante nuances de Grey