.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

mercredi 6 mai 2015

Passage Doisy

Coincée entre une parfumerie hongkongaise à consonance française et une friperie française à consonance américaine, l'entrée de l'hôtel Doisy cache en fait l'accès au passage éponyme. Entrons !



Contraste saisissant avec la grouillante avenue des Ternes, le silence de ce petit bout de rue est impressionnant.



Quelques belles maisons, mais rien de très marquant au plan architectural.


L'autre extrémité du passage débouche rue d'Armaillé, face à l'hôpital Marmottan



Cinéma : C'est dans ce passage que Claude Sautet fait habiter Jean-Paul Belmondo dans son film Classe tous risques.    





Fait divers : c'est dans ce passage que la rançon de 50 millions de francs fut remise aux ravisseurs du petit Eric Peugeot en 1960.


55 avenue des Ternes, 18 bis rue d'Armaillé, Paris XVII°.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...