.

.

.

.

vendredi 13 février 2015

RATP Métro - bus - La réserve de Villeneuve-saint-Georges

C'est à l'occasion de l'opération "Paris face cachée" que j'ai pu visiter la réserve louée par la RATP à la SNCF pour y entreposer son "patrimoine".
Situé à portée de fusil de la gare de Villeneuve-triage, cet immense hangar a connu le même déclin que le triage ferroviaire dont il dépend.


La première halle dans laquelle nous pénétrons est consacrée au métro.
Des premières voitures en teck (reconstituées) au fameux Sprague, du matériel articulé au MF 67 et même au Zébulon, un bel échantillon des différents matériels ayant circulé sur le réseau.
Vous noterez l'absence de rails ; tout le matériel métro est simplement posé sur le sol...



Le fameux Zébulon :


Le MP 51 - dit "la grand-mère - qui servit de prototype au métro sur pneu sur la voie "navette" entre 1952 et 1956.


Installés transversalement et sur des rails cette fois, des matériels à grand gabarit :
Quelques motrices Z 23000 dont une magnifiquement rénovée. Ces voitures firent les beaux jours de la ligne de Sceaux, ancêtre de notre RER.


Le deuxième halle est consacrée aux autobus. Mais ce qui frappe est la sous-utilisation de l'espace ! on pourrait y garer dix fois plus de véhicules


Au passage, chacun reconnaîtra son bus préféré, celui de son enfance bien sûr...




Quelques très belles pièces, comme ce trolleybus Vetra VBRh, ce bus Somua OP5-3, ce petit Berliet PGR (quel tape-cul c'était !), ou ce rare Berliet PCM-R à deux agents et à la décoration unique.


Qu'il est petit, ce SC 10, à côté d'un Routemaster londonien.


Rénovés avec un soin exceptionnel par Guillaume Potier de la Bâtie, les somptueux TN à plateforme qu'on croirait neufs.


Dans une halle à part, une partie de la collection de l'AMTUIR (Clic !) attend sagement l'ouverture de son musée.


En conclusion, seule la partie "métro" est constituée exclusivement de matériel RATP. La quasi-totalité du matériel bus appartient à trois associations : 
 - L'Amtuir, déjà évoquée (Clic !).
 - L'association "Autobus de Paris" fondée par Guillaume Potier de la Bâtie (Clic !).
 - La plus grande partie du matériel exposé appartient à l'association Sauvabus (Clic !).


Cette visite fait opportunément suite aux articles déjà publiés, qui visaient à alerter sur le péril menaçant le matériel "historique" du métro stocké dans la boucle Villiers-Van Dyck (Clic 1, Clic 2 et Clic 3).

Que la RATP ait besoin de libérer ces voies, c'est parfaitement légitime.

Mais dépenser des fortunes pour désamianter et ferrailler ces vieux métros serait une faute grave.
Il y a la place à Villeneuve pour ce matériel !
Alors, Monsieur Mongin, un peu de bon sens, les parisiens vous remercieront !

Ces hangars ne sont ouverts que lors d'opérations exceptionnelles comme les journées du patrimoine ou Paris-face-cachée, annoncées par voie de presse.  


4 commentaires:

marc a dit…

Vous évoquez Zebulon. Je pensais qu'il avait été ferraillé. Dommage qu'il n'y ait pas une photo (il s'agit bien de la rame en aluminium genre petit gris qui circulait sur la ligne 7 dans les années 70/80?)

JPD a dit…

Il a bien failli être ferraillé entièrement, mais d'amicales pressions ont permis de sauver une motrice (la M.10004). Celle-ci est à Villeneuve, je vais l'ajouter.

marc a dit…

Mille mercis pour Zebulon, la photo et la bonne nouvelle de cette conservation

charlie pierre a dit…

effectivement il y a de la place pour un musée de la SNCF ,et de la RATP réunis ,mais les visiteurs viendraient ils à Villeneuve st georges ?
j'ai été visité le musée de la guerre de 14 18 à Meaux , il est magnifique mais on ne peut pas dire qu'il soit pris d'assaut