.

.

.

.

vendredi 9 janvier 2015

Ancien château d'eau - Commanderie de Montmartre

En 1834, l'augmentation de la population et le tarissement des sources amenèrent le conseil municipal de Montmartre (commune alors indépendante de Paris) à "faire monter" de l'eau sur la butte.
En 1835, on construisit donc ce premier château d'eau (on disait alors "réservoir") dont les eaux étaient captées en Seine, à Saint-Ouen.


En 1865, pour faire face à l'augmentation des besoins, on suréleva le château d'eau d'un étage en briques. On fit alors appel aux eaux de l'Ourcq.
Malgré la construction des réservoirs situés au pied du Sacré-Cœur (en 1889), notre petit château d'eau continuera d'alimenter les foyers situés au sommet de la butte, jusqu'à la construction en 1927 du grand château d'eau néo-byzantin encore en service aujourd'hui.


Après la désaffection, notre vieux réservoir perdra son premier étage en briques et retrouvera donc sa silhouette initiale.
Il est aujourd'hui entouré d'un jardin.


Dans la niche, une urne en bronze crache un filet d'eau :


Une inscription rappelle la construction par une "société d'actionnaires" :



Aujourd'hui siège de la Commanderie de Montmartre ( Clic ! ), le vieux réservoir ne s'ouvre pas que lors des vendanges ! Il est également utilisé pour des expositions :


Les armes de la confrérie vineuse :



Je ne garantis pas l'authenticité du mobilier néo-gothique !!!



Et en plus, c'est illuminé la nuit : Clic !

9 bis, rue de Norvins, Paris XVIII°.

2 commentaires:

pierre a dit…

il est donc devenu
alcoolique , d'abord à l'eau ensuite au pinard

JPD a dit…

Comme tout le monde à Montmartre ! Hips (excusez-moi) !