.

.

.

.

mercredi 5 novembre 2014

Hôtel du Jeu de Paume

Rue Saint-Louis-en-l'île, au numéro 54, un porche discret donne accès à l'hôtel du Jeu de Paume. Après avoir traversé le bâtiment sur rue et un petit jardin, vous trouverez la réception de l'hôtel dans un second bâtiment, et quel bâtiment !


 Nous nous trouvons dans un ancien jeu de paume qui est aujourd'hui invisible de la rue :


 Construit en 1631, ce jeu de paume qui abritait également un cabaret, devint un tripot mal famé au début du XVIII° siècle ; il fut désaffecté en 1756.


 Devenu inutile, ce vaste espace fut entresolé et cloisonné pour aménager des ateliers et des magasins comme le montre ce document de 1917.


 On peut être reconnaissant aux actuels propriétaires pour l'énorme travail accompli pour faire revivre cet extraordinaire bâtiment ; des photographies des travaux sont exposées dans le salon de l'hôtel, c'est saisissant !
Cette rénovation exemplaire démontre une fois encore qu'il est possible de moderniser une construction ancienne en la respectant et en l'adaptant aux normes actuelles.


 Les piliers soutenant la toiture ( 12 mètres de haut ) sont en châtaignier. Ils sont d'origine.



 Aux murs, des gravures anciennes et des peintures vous disent tout sur le jeu de paume.



 Même vu d'en haut, cet hôtel a un charme fou. 


Je tiens à remercier chaleureusement la direction et le personnel de cet hôtel pour leur accueil et pour leur disponibilité.
Allez voir leur site ---> Clic !

54 rue Saint-Louis-en-l'île, Paris IV°.

13 commentaires:

pierre a dit…

En lisant " jeu de paume" j'ai cru que vous alliez parler de la salle de la Rue Lauriston , mais ma déception s'envole rapidement en voyant ce magnifique endroit et en consultant son site
Je me retrouve suite à des liens successifs sur des photos d'un endroit nommé " l'officine universelle " sis Rue Bonaparte qui mériterait votre visite
J'ai d'ailleurs été surpris que vous n'ayez aucune rubrique " pharmacie" avec les vielles
officines qui subsistent
Je pense à une pharmacie en face du bureau de poste de Paris Louvre contigu à la caisse d'épargne
je connais aussi une herboristerie ancienne du côté de la place Clichy
Je chipote , votre blog est abracadabrantesque
Enfin possédant 3 hectares de châtaigniers dans les Maures je confirme l'imputrescibilité de ce bois . J'en ai coupé quelques troncs que j'ai laissé sur place il y a 30 ans , rien n'a pourri

pierre a dit…

Je fais amende honorable , assuré malgré tout de votre infaillibilité j'ai été sur votre deuxième blog et j'y ai vu des articles sur des pharmacies ou herboristeries

Anonyme a dit…


Je suis bien content ! Sur mes 2500m2, j'ai un chataignier !
Otto.

Anonyme a dit…

le châtaignier est surtout l'arbre des pauvres et des régions pauvres qui n'avaient pas de céréales

JPD a dit…

et toc ! ;-))

Anonyme a dit…

il faut au moins en planter deux pour avoir des fruits , à moins qu'il n'y en ait aux environs
je ne sais pas s'il existe des variétés autofertiles?

Torymus VS Cynips a dit…

Le cynips est une guêpe venue de Chine qui détruit les châtaigneraies
Pour l' éradiquer il a été procédé à des lâchers de torymus , autre variété de guêpe qui se nourrit des larves du cynips
mais tout cela a un coût et les castaneiculteurs du Sud ont lancé un appel aux dons

Anonyme a dit…

Petite devinette
Quelle odeur dégage la fleur ( chaton) du châtaignier en début d'été
Serge Rezvani en a très bien parlé dans un de ses ouvrages

Anonyme a dit…

Merci pour la découverte de cette pure merveille. OUI, rendons hommage
aux propriétaires intelligents et qui, malgré le coût des travaux, font de très gros efforts pour restituer l'esprit des lieux, leur
splendeur et leur caractère lors d'une restauration-transformation.
Anne

Anonyme a dit…


Bon, c’est vrai, je n’ai pas dit que je n’étais pas bien riche ! Ce sont des choses qu'on ne révèle pas franchement.... Ca ne se voit d'ailleurs pas, je suis correctement sapé et bien propre sur moi.
C’est pourquoi, aussi, je mange mes chataignes : celles de mon chataignier ! Evidemment. C'est bouratif mais nourrissant. Avec ça, il faut boire, c'est un peu étouffe-chrétien. Un bon 13° fait très bien l'affaire.
Avec ce régime, je suis naturellement d'un type plutôt maigre mais je ne refuse pas la castagne en discothèque pour autant. Je te leur colle de ces marrons aux merdeux !
Maintenant, heureusement pour moi : je n’ai pas encore vu de cynips dans ma forêt. Sale bête !
Pour se débarrasser de cette bestiole exotique, c’est simple : il faut l’attraper par le dos entre pouce et index, la saisir au thorax, - déjà, ça l'étouffe,- la tenir ensuite adroitement par les pattes avec l'autre main, la retourner, et lui arracher les ailes proprement, d'un petit coup sec, pour ne pas lui faire mal. Du coup, après, la chinoise, désorientée, tourne en rond, comme une conne qui n'est pas du pays ! et les abeilles la virent, sèchement.
C’est leur façon de jouer l’Abeille et la bête.
Otto.

Anonyme a dit…

j'ai la réponse sur l'odeur de la fleur de chataignier , mais je n'ose pas le dire
ça sent le S====E

JPD a dit…

Allez vous laver les mains et recommencez ! ;-))

pierre a dit…

Il existe quelques espèces de chataigner qui n'ont pas besoin de pollennisateur
un châtaignier peut donner à la fois des châtaignes et des marrons comme Obélix