.

.

.

.

mercredi 19 novembre 2014

Hôtel Bouthillier de Chavigny

Au 7 rue de Sévigné, ce petit immeuble ne retient pas l'attention.


 C'est dommage car si l'on franchit la porte bleue, on découvre une façade classique fort élégante : il s'agit de l'hôtel Bouthillier de Chavigny, construit en 1622 par François Mansart.



 La corniche supérieure est ornée d'amusants masques de carnaval :


 L'hôtel est occupé depuis 1813 par les sapeurs-pompiers de Paris.



 Si vous êtes souriant, bien élevé, diplomate et tout et tout, peut-être pourrez-vous être autorisé à admirer au rez-de-chaussée du bâtiment cette vénérable pompe à bras soigneusement rénovée ainsi qu'un grand tableau la montrant en action.


Si vous n'êtes pas souriant, pas bien élevé, pas diplomate, etc... vous devrez attendre les journées du patrimoine, le bal du quatorze juillet ou une visite guidée par l'association Paris historique.



 L'entrée principale de cette caserne de pompiers classée Monument historique se situe au 9 rue de Sévigné. Nous y avions vu une borne d'appel préservée (Clic !).


7 rue de Sévigné, Paris IV°.

3 commentaires:

marc a dit…

j'ai un doute, n'y a t'il pas une salle à l'étage avec plafond à la française?

JPD a dit…

C'est bien possible, mais je ne l'ai pas vue. Des familles de pompiers habitent ici, c'est difficile d'abuser quand elles sont là (avec des gosses partout !).

pierre a dit…


je veux bien , mais si vous y allez le mercredi après midi ou pendant les vacances scolaires je trouve que vous ne faites pas beaucoup d'efforts pour nous ramener des photos de l'étage avec plafond à la française
Vous auriez pu emprunter la grande échelle pour les photographier sans déranger les familles des soldats du feu
bon vous aurez compris que je plaisante
encore un très bel endroit