.

.

.

.

mercredi 26 novembre 2014

Ancien couvent de la Merci - Deux cadrans solaires

Depuis quatre ans, j'attendais que ces portes s'ouvrent !
Ce porche majestueux est celui de l'ancien couvent de la Merci, créé par Marie de Médicis au début du XVII° siècle et reconstruit par Pierre François Godot en 1727.


Un cartouche - aujourd'hui illisible - nous rappelle le passé de ces lieux. Notons cependant une faute : l'architecte a pour nom Godot et non Godeau !


Ce bâtiment est aujourd'hui une résidence privée divisée en appartements ; la cour sert de parking...
Mais regardez au deuxième étage ce superbe cadran solaire :


On y voit l'inquiétante représentation de la mort qui nous montre l'heure et nous guette avec sa faux. Ce cadran, qui marque les heures du matin, est invisible de la rue quand le porche est fermé.


Le second cadran solaire est visible de la rue. Il se trouve à droite du porche et indique les heures de l'après-midi.


Il est surmonté de la mention "Utere Dumlycet" qui signifie à peu près "profite tant qu'il est temps".


Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer l'escalier classé ; je ne l'ai pas photographié moi-même mais j'emprunte une photo à l'excellent blog "Vivre le Marais" (Clic !) :


45 rue des archives, Paris III°.


13 commentaires:

marc a dit…

Belles photos. Le couvent est de 1727 mais il me semble que la rampe d'escalier est plus tardive. Je m'étais laissé dire que les rampes en forme un peu géométrique étaient d'époque Louis XVI. Si les sachants peuvent m'éclairer

pierre a dit…

eh bien vous vous mettez maintenant à faire appel à un prestataire extérieur pour les photos de votre blog
et en 2015 vous aurez transfére le blog entier en Chine
Nous ne laisserons pas faire cette délocalisation et nous l'empêcherons
bon trêve de plaisanterie ce blog est comme le votre ,excellent

JPD a dit…

Elle est là, la gare frigorifique de Bercy --> http://paris-bise-art.blogspot.fr/2009/06/gare-frigorifique-de-bercy-la-rapee.html

Anonyme a dit…


Le loyer doit être bonbon pour les bobos.
Quels veinards : un appart, du parking et un portail bouclé.
Otto.

JPD a dit…

Ça y est, Otto veut déménager !

JPD a dit…

@Marc : Bien que n'étant pas sachant mais cherchant, j'ai trouvé, en consultant "Paris en détails - Le Marais" de Marianne Ström, des photos d'escaliers "géométriques" remontant à Louis XIV, tel celui du petit hôtel de Rohan (15 place des Vosges).
[photo là : http://vivrelemarais.typepad.fr/photos/photos/vosges_15_escalier.html ]

pierre a dit…

il n'y a que moi qui puisse comprendre le pourquoi de votre commentaire sur la gare frigorifique de Bercy , car le récit de mon périple francilien a été squizzé
je dis haut et fort " halte à la censure"

JPD a dit…

Voici un commentaire de Pierre tombé par maladresse dans la poubelle :

"en revenant d'un rendez vous professionnel depuis l'Essonne je suis exceptionnellement revenu à mon bureau à la gare de Lyon en prenant les quais ,artère ingrate s'il en ait et quelle ne fût pas ma surprise de voir peu après le pont national une issue condamnée avec au dessus l'inscription " gare frigorifique de paris bercy" et je me suis dit " mais bien sûr JPD nous en avait déjà causé
autre chose faites gaffe en conduisant votre fougueux destrier , un autre amoureux de paris acteur ,royaliste et écrivain contesté par la gauche Lorentz Deuscht ( excusez les fautes ) s'est viandé grave en scooter
donc ne levez les yeux sur une belle façade uniquement si vous êtes à pied"

JPD a dit…

Comme disait Louis Malle, c'est la censure pour l'échafaud !

C'est corrigé !

Anonyme a dit…



Beaucoup trop vieux pour déménager, y compris par l’esprit (dans le sens de lucidité…au moins ça !).
Puisqu’on parle de destrier ici, j’ai eu longtemps pour voisin un gros cheval de trait avec lequel je sympathisais. Voilà un voisinage sans histoires. Juste un peu de crottin, de temps à autre et pas de flic pour verbaliser. Pas un hennissement plus haut que l’autre. Bonjour-bonsoir, comment vas-tu ? A demain….Je lui offrais une carotte. Il me remerciait d’un gros pet.
Ainsi passaient les jours….
J’ai vraiment eu de la peine quand je l’ai revu à la Chevaline.
Otto.

JPD a dit…

Tiens, c'est drôle, ça !
Je vais offrir une carotte à mon voisin... et j'attendrai sa réaction !

pierre a dit…

puisque vous parlez de chevaux , avez vous déjà vu les gardes républicains se rendant sur leur destriers à Vincennes pour divers exercices
J'ai pu voir cette cohorte Avenue Daumesnil peu avant la Porte Dorée
En tête nous avons les cavaliers ,ensuite un camion van équipé pour mettre certains chevaux blessés ou fatigués , mais la cerise sur le gâteau c'est la mini balayeuse de la Ville de Paris en queue de cortège qui ramasse le crottins des équidés
cela me rappelle que nous n'avons plus nos moto crottes depuis quelques années , je crois cher JPD que vous pourriez en faire un article car c'est un peu du patrimoine parisien et de l'insparation de divers comiques qui a disparu

Anonyme a dit…

Mais ce n'est pas fini, l'imagination reste au pouvoir.
Derrière la mini-balayeuse, on prévoira bientôt le véhicule réservoir absorbant le CO2 émis par la balayeuse. Rvidemment, ce sera une machine à moteur électrique qui restituera, après études et perfectionnements, plus tard, de l'air de nouveau pur.
Otto.