.

.

.

.

vendredi 5 juillet 2013

Bornes royales - Meudon

Hors Paris

Ces trois bornes  proviennent de la Route Royale de Verrières. Elles ont été retrouvées lors de la construction de la RN 118 et déposées au musée de Meudon.


Il est rare de trouver ces anciennes bornes (XVII° siècle) en si bon état. La plupart d'entre elles ont été martelées à la Révolution afin d'effacer la couronne, symbole royal.



11 rue des Pierres, Meudon (Hauts de Seine).

Rappel: Cliquez sur le libellé "Meudon" ci-dessous afin de voir tous les envois consacrés à cette ville.

Note corrective  (09/07/13) : Les plus attentionnés d'entre vous auront, j'en suis sûr, remarqué que j'ai apporté quelques modifications au texte initialement proposé.
J'avais en effet parlé de "bornes fleurdelisées" alors qu'un enfant de six ans aurait vu qu'il s'agissait de couronnes royales et non de fleurs de lys !
C'est grâce à André Fantelin que nous devons ce rétablissement de la vérité historique; mille fois merci !
A propos, vous devriez aller voir son site, Paris myope, qui lui, ne dit pas de bêtises !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est dommage que ces vieilles bornes dont il est ici question n’aient pas retrouvé leur implantation initiale.
Il en existe encore, ici ou là, méritant un classement architectural et historique.
Il s’agit de la vie et de l’histoire de nos routes.
Otto.

André Fantelin a dit…

Bonjour Mr Jpd,
Vous dites que ces bornes sont fleurdelissées. Ne seraient-ce pas plutôt des couronnes gravées sur ces pierres ?
Il existe des bornes fleurdelissées par exemple pas très loin d'Igny, marquant la rigole de Favreuse sur le plateau de Saclay, cette rigole faisant partie de tout un réseau de fossés creusés pour récolter l'eau destinée au château de Versailles.
Il y a d'ailleurs aussi au moins une borne dans ce secteur où c'est le même type de couronne que vos bornes de Meudon qui est gravée.

André Fantelin