.

.

lundi 17 octobre 2011

Les fontaines de la porte de Saint-Cloud

En 1937, l'Exposition Internationale des Arts et Techniques Dans la Vie Moderne se tient au Champs de Mars; elle laissera dans Paris de nombreux témoignages tels le Palais de Tokyo ou le nouveau Palais de Chaillot. 
Ce que l'on sait moins, c'est que cette exposition disposait d'annexes aux portes de Paris, dont celle de la Porte de Saint-Cloud consacrée au sport et à la chasse.



L'entrée de cette annexe était symbolisée par les deux fontaines jumelles que l'on peut voir au milieu de la place. Sculptées par Paul Landowski, elles sont aujourd'hui victimes de l'incurie de la Ville de Paris pour son patrimoine: elles n'ont pas vu d'eau depuis de nombreuses années...




Mais regardez plutôt comme ces fontaines étaient belles à l'époque:
Ici dans les années trente

Les années soixante-dix:

Et la plus belle ! Les années quatre-vingt, de nuit:

Place de la porte de Saint-Cloud, Paris XVI°.

3 commentaires:

Haya-lea Langomazino a dit…

On regrette vivement qu'elles ne soient pas en eau vive.

Haya-lea Langomazino a dit…

N'avons-nous plus le respect de notre patrimoine ? Les fontaines ont ete offertes par les russes blancs installes a Boulogne en 1917.

Anonyme a dit…

Les Sources de la Seine sont malheureusement victimes de l'érosion, de fissures et autres désagréments du temps. Afin de préserver ce patrimoine unique il a été décidé de ne plus les mettre en eau dans les années 80.

Le coût de rénovation de ces deux cylindres ornées de bas-reliefs de Paul Landowski est particulièrement important.

Dans le cadre de son budget participatif, le Conseil de Paris a validé la rénovation de ces fontaines à partir de 2018.

Cette rénovation sera accompagnée d'un réaménagement complet de la place de la Porte de Saint-Cloud.

Patience, bien faire les choses prend du temps.