.

.

mercredi 9 juin 2010

Aux victimes des révolutions - Paul Moreau-Vauthier

Contrairement à une croyance répandue, ce monument n'a rien à voir avec le mur des Fédérés voisin. Cette sculpture de Paul Moreau-Vauthier, acquise en 1907 par la Ville de Paris, s'intitule "Aux victimes des révolutions"; elle tente de réunir dans une même mémoire les victimes des deux camps de toutes les révolutions.


N'oubliez pas de cliquer sur les images !














Caché dans un square, invisible de la rue, ce mur dégage une étrange émotion...




























Dans le coin gauche, cette citation de Victor Hugo: "Ce que nous demandons à l'avenir, ce que nous voulons de lui, c'est la justice, ce n'est pas la vengeance."


















Square Samuel de Champlain, avenue Gambetta, Paris XX°.

2 commentaires:

Lulu Sorcière a dit…

Ces sculptures fantômatiques sont en effet très émouvantes et il faut absolument agrandir les photos pour en percevoir toute l'émotion !
Je ne connaissais pas ce square, merci pour ce billet et pour toutes ces balades parisiennes offertes à l'exilée de la capitale que je suis....
A bientôt !

JPD a dit…

Ce square est adossé au cimetière du Père-Lachaise dont on voit le mur de soutènement sur la première photo. C'est cette proximité qui a fait croire à certains qu'il s'agissait du mur des Fédérés.
Merci beaucoup pour vos commentaires, ça encourage !
JP

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...