.

.

mardi 16 juin 2009

Elle est à toi, cette chanson...

Toi, l'hôtesse qui sans façons...
C'est içi que Georges Brassens trouva refuge pendant la guerre, chez la fameuse Jeanne de la chanson.






Impasse Florimont, XIV°.

8 commentaires:

RENAUD Yann a dit…

Bonjour Paris Bise Art. Je suis un admirateur de votre blog que je suis assidument. A l'occasion de votre récente publication sur la villa Santos-Dumont, je suis donc heureux de vous faire part de la modeste évocation que j'ai faite de Georges Brassens sur la page PariSud que j'anime sur Facebook. J'y ai mis des images rares ou peu connus de lieu du sud parisien évoqués par Brassens dans l'une ou l'autre de ses chansons (aucune n'étant à jeter car tout est bon chez elles). Il y a même une énigme en cours dont je me demande si vous saurez la résoudre. Voici le lien : https://www.facebook.com/ParissSud/photos/a.1670918169850439.1073741827.1670915586517364/1782645658677689/?type=3&theater.

JPD a dit…

Merci pour votre commentaire !
Je suis allé sur votre page fb mais je n'ai pas réussi à trouver votre énigme; est-elle réservée aux gens du sud de Paris ? ;-)

RENAUD Yann a dit…

Non pas ! Mais si ni vous ni John d'Orbigny n'avez réussi à trouver la réponse, alors c'est qu'elle est vraiment difficile. Je la donnerai lundi ! A bientôt et continuez votre blog comme ça : c'est toujours instructif, divertissant et rafraichissant.

JPD a dit…

Nooon ! Le problème, ce n'est pas de ne pas avoir trouvé la réponse !
C'est de ne pas avoir trouvé la question sur votre page fb !!!

RENAUD Yann a dit…

Essayons comme ça, alors : https://www.facebook.com/ParissSud/photos/ms.c.eJwzNLewNDUxMzQ3MTM1MTYw0TMECZhaGhsZGhtampmaAQBzjAbJ.bps.a.1670918169850439.1073741827.1670915586517364/1789559321319656/?type=3&theater
Pas très poétique mais (j'espère) efficace !

JPD a dit…

Ah bah voila ! ça marche beaucoup mieux comme ça !!! (je déteste fesse-bouc)

Bon, plus sérieusement, se peut-il que cette vue du méridien de Paris évoque le nom d'un grand immeuble moderne où G. Brassens habita et où il fut, je crois, voisin de Jacques Brel ?

RENAUD Yann a dit…

Vous êtes trop fort ! Il y a peu de traces de ce passage alors que son séjour dans l'impasse Florimont est très connu, à juste titre d'ailleurs car ce lieu lui correspondait parfaitement. J'ai juste connaissance d'une émission sur RFI où un de ses proches évoque ce passage (effectivement "grâce" à Brel)et aussi un vague ouïe-dire entendu de je ne sais plus qui lorsque j'habitais en face dudit immeuble et selon lequel il y aurait des traces probantes sur le mur de son appartement, genre des graffitis ou des paroles, je ne sais plus. Bravo en tout cas.

JPD a dit…

J'ai en mémoire (mais c'est vague) une émission de radio sur Europe numéro 1 (comme on disait à l'époque) où J. Brel et G. Brassens étaient invités tous les deux. Ils avaient évoqué ce voisinage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...