.

.

mercredi 7 mars 2018

Des reliques à Notre-Dame des victoires

Connaissez-vous Louis et Zélie Martin ?
Suivez-moi, je vais vous les présenter !

Direction la basilique Notre-Dame des victoires, dans le deuxième arrondissement, bien connue pour ses milliers d'ex-voto recouvrant le moindre centimètre carré disponible.



Il vous faudra vous diriger vers cette porte située à gauche du maître-autel:



Après quelques mètres, vous serez devant cette chapelle étonnamment moderne dédiée à Louis et Zélie Martin. 
Je ne vais pas ici vous narrer par le menu la vie édifiante de cet horloger qui deviendra fou et de cette dentellière à qui il fera neuf enfants, sachez seulement que ce sont les parents de sainte-Thérèse de Lisieux.
Vous trouverez ici plus d'explications.


L'objet de notre curiosité se cache dans l'autel, derrière une vitre:


Approchons-nous !




Les deux minuscules capsules contiennent apparemment des bouts d'os:


Mais moi qui suis un affreux mécréant, je préfère admirer le travail d'orfèvre représenté par ces minuscules fleurs si finement ciselées:



Pour tout vous dire, j'ai cherché ces reliques pendant des années, pensant qu'elles avaient peut-être disparu; ce n'est que récemment que j'ai appris l'endroit exact où elles se cachaient !

Rappel: Pour voir d'autres reliques, cliquez sur le libellé "Reliques" ci-dessous.

Basilique Notre-Dame des victoires, place des Petits Pères, Paris II°.

2 commentaires:

marc a dit…

mécréant, mécréant...pas si mécréant que cela vu le nombre de reportages sur les reliques (humour)

Anonyme a dit…


Ne ricanez pas en reluquant les reliques ! Cinq corps saints quelle syncope ! Ministres du Culte, mitre basse ! (Mi- trop haute non plus.)
Otto-mateur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...