.

.

Commentaires

Certains d'entre vous me signalent que leurs commentaires ne sont pas publiés. Ce dysfonctionnement affectant Blogger m'oblige à aller les chercher manuellement.
Si vous ne voyez pas apparaître vos commentaires après un délai raisonnable (bah oui, on n'est pas aux pièces non plus !), merci de me le signaler à l'adresse paris.bise.art@gmail.com .

mercredi 28 février 2018

28 rue du Sentier

Que faire lorsqu'en passant rue du Sentier, vous voyez un porche grand ouvert ?
On arrête son fougueux destrier et on s'approche !


Beaucoup de va-et-vient, sans doute à cause des multiples sociétés installées là


Nous sommes dans une sorte de longue rue intérieure


Un ascenseur a même été (plutôt bien) intégré:



On distingue encore d'anciennes inscriptions:


Tout au fond, une grande cour fermée par une grille. Ça ressemble à un salon d'été... ambiance start-up. 


Dans un coin, cette forme au sol; est-ce un ancien puits ?


Le gardien, fort aimable, me parle des sous-sols... Il va sans dire que cinq minutes après, nous y sommes:



Rien de bien spectaculaire, remontons !


Reste cette longue allée, avec ses boute-roues en pierre... Une certaine ambiance.


28 rue du Sentier, Paris II°.

Salon de la maquette de cirque

J'ignorais l'existence de ce salon mais grâce à notre envoyé spécial Claude P. nous savons tout !
En route donc pour le Cirque d'hiver, c'est de saison...












Merci à Claude P. !

lundi 26 février 2018

La rue parisienne (35)

Trente-cinquième opus de notre feuilleton "La rue parisienne", une production de la ville de Paris avec, dans les principaux rôles MM. Mao Peninou (adjoint au Maire de Paris en charge de la propreté et du traitement des déchets), Eric Lejoindre (maire du 18 arrondissement de Paris) et Gilles Menede (adjoint au Maire du XVIII°, chargé de la propreté).

Voyons d'abord la végétalisation des pieds d'arbres:
Rions un peu: En haut à gauche, j'ai entouré de rouge une canette de bière. Regardez bien et comptez avec moi: un jour, deux jours, trois jours..... sept jours et elle est toujours là !
Rassurez-vous, au service de la propreté, on note qu'une équipe est passée... Passée oui... J'aurais préféré qu'elle s'arrête.


Ici, nous voyons un mur qui, rappelons-le, a été promis à la végétalisation en 2015:
Regardez bien en haut à gauche la première photo: des encombrants portant de façon bien visible le numéro d'enlèvement donné par les services de la ville.
Et maintenant comptez avec moi: un jour, deux jours, trois jours.... six jours et les encombrants sont toujours là !


À présent, imaginez un dimanche ensoleillé. Il est midi et vous allez chercher le pain chez votre boulanger favori; vous me suivez ?







 Et ne me dites pas que ce sont les habitants ou les touristes qui sont particulièrement sales à Montmartre et dans tout le XVIII°. Ce sont des services totalement incompétents qui n'assument pas la charge qui leur a été confiée. Dans le privé, MM. Peninou, Lejoindre et Menede seraient tout simplement licenciés... 
Du balai !

Les mascarons de la place Vendôme

Lorsque vous sortirez de votre chambre à l'hôtel Ritz, plutôt que faire du lèche-vitrine chez les joailliers de la place Vendôme, préférez faire le tour de la place en observant les trente-huit mascarons qui vous regardent !


Ils sont tous différents !





Place Vendôme, Paris I°.

Paris rive gauche

Un nouvel ouvrage vient d'arriver dans la bibliothèque de Paris-Bise-Art.
C'est par là: Clic !





Pavillon des filtres - Versailles

Hors Paris

Dans notre série "Il n'y a pas que le château à Versailles", je vous propose une visite du Pavillon des filtres, ainsi nommé parce qu'il filtrait l'eau alimentant Versailles.
Situé en partie haute de l'avenue des Etats-Unis, ce pavillon ne retient pas forcément l'attention, sauf peut-être par l'absence de fenêtres...


Nous sommes loin du château, presqu'en bordure de la forêt de Fausse-repose (cercle rouge).


Il date de Louis XVI et pourtant il a bonne mine !


J'ai laissé en haute définition ce tableau expliquant l'histoire de l'eau à Versailles:


L'unique porte solidement fermée ne s'ouvre qu'en de rares occasions comme les journées du patrimoine.


Le bâtiment - classé Monument historique - a été restauré en 1996.
A l'intérieur, des canalisations et des bacs, le tout construit en pierres et briques avec un souci évident de "faire du beau".



Ce pavillon et ses filtres ont été en service jusqu'en 1964.




Sortons maintenant du pavillon et traversons la rue:


Nous nous dirigeons vers cette maisonnette à toit de tuiles qui ne paye pas de mine:


Plus ancien que le pavillon des filtres car construit sous Louis XV, ce bâtiment "épuratoire" contrôlait l'eau arrivant dans le bassin de Picardie (cercle bleu sur le plan).


Et ce bassin de Picardie est toujours là, même s'il a perdu ses eaux !


C'est de ce bassin que les Versaillais ont reçu jusqu'en 1964 de l'eau "bonne à boire" comme on disait à l'époque.


La sortie du bassin en forme de tunnel contenait des filtres.


Aujourd'hui, il n'y a plus de filtres sous le tunnel de sortie des eaux, juste une barrière qui laisse passer les voitures autorisées. Le réservoir de Picardie sert de parking à l'université voisine ! 



Pavillon des filtres, 51 avenue des Etats-unis, Versailles (Yvelines).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...